• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Michelin : « coup de massue » pour les salariés de Noyelles-les-Seclin

Michelin : « coup de massue » pour les salariés de Noyelles-les-Seclin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juin 2009

La direction a annoncé la fermeture de l’usine Sodemeca, filiale du groupe Michelin qui fabrique des pneus très haut de gamme, à Noyelles-les -Seclin ce qui va entraîner le redéploiement de 276 salariés vers d’autres sites, notamment celui de Clermont-Ferrand. La production de ces pneus haut de gamme sera transférée sur le site de Gravanches, près de Clermont-Ferrand. Quant à la production de pneus de tourisme de Montceau-les-Mines, elle sera regroupeé dans d’autres usines en Europe. 

A l’annonce de cette fermeture, les salariés se sont spontanément mis en grève. »C’est un coup de massue. On a un grand sentiment de dégoût », pouvait-on entendre ce matin devant l’usine où s’étaient rassemblés les salariés. Et d’ajouter : «  »Vous vous rendez compte, Michelin fait des bénéfices record, est numéro Un mondial et nous casse comme ça. Le reclassement oui, mais vous avez vu où se trouvent les sites? Beaucoup de gens ont leur famille ici ».

Pour les syndicats, très inquiets pour leurs collègues du Nord, la fermeture de cette usine est une « grosse surprise » car l’entreprise « dégage des bénéfices et verse des dividendes aux actionnaires » pendant que les salariés « subissent » les conséquences de la crise. (déclaration CFDT)

Déclaration corroborée par les boursiers :

Depuis le 1er janvier 2009, l’action Michelin a gagné 14, 37 % ! (source : Boursier.com – 17 juin)

Michelin : CM-CIC Securities estime que la marge peut côtoyer les 10%

17/06/2009 | 11:43

CM-CIC Securities reste à l′achat sur Michelin et relève son objectif de cours de 42 à 54 euros. « L′étude détaillée du rapport Performance Responsabilité Michelin, publié tous les deux ans, nous donne des éléments qualitatifs pour considérer comme crédible le scénario d′une marge normative [la marge attendue régulièrement par les analystes, ndlr] qui pourrait s′approcher des 10% de manière durable », écrit la maison de courtage à ses clients. Elle rappelle que la valorisation actuelle du titre intègre un objectif de marge normative proche de 7,7%, équivalent à celui des dix dernières années. Le courtier souligne par ailleurs que Michelin continue de renforcer son avantage concurrentiel, avec des pneumatiques plus performants de 20 à 40% pour un écart de prix qui n′est que de 10%. D′autre part, le groupe tire parti d′une opportunité historique liée à sa pyramide des âges, avec 30.000 départs en retraite à l′horizon 2012 sur un effectif en Europe et Amérique du Nord de 77.000 personnes. A court terme, CM-CIC Securities estime possibles de bonnes surprises en termes de gestion de la trésorerie. (Source : LesEchos.fr)

Ce seront donc bien les salariés qui paieront ces « bonnes surprises  » réservées aux actionnaires. Mais, bien entendu, selon Brice Hortefeux, ministre du Travail et conseiller régional d’Auvergne, il n’y a pas «d’effet d’aubaine» par temps de crise de la part de Michelin. «Je sais combien les responsables de la manufacture sont attentifs à ne pas jouer sur l’emploi.» !!! (déclaration faite à BFM radio)

Les autres sites touchés par cette réorganisation sont ceux de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), Tours (Indre-et-Loire) et Cholet (Maine-et-Loire).

Au total, ce sont 1093 postes qui seront supprimés. A cela s’ajoute un plan de départs volontaires (!!)  pour 1 800salariés.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy