26 mai 2009 : « Prix des dérives patronales »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2009

La journée d’action interprofessionnelle a donné lieu à de nombreuses manifestations un peu partout en France. Cette « journée relais » a été marquée par de nombreuses initiatives locales, sous les formes les plus variées.

A Paris, les huit unions régionales syndicales avaient appelé à un rassemblement devant la Bourse de Paris, lieu symbolique de la finance, tandis que dans tous les départements d’Ile-de-France se déroulaient des initiatives d’interpellation des directions d’entreprises, Medef locaux, élus.

Voir la vidéo de la CGT : ICI

Sur le parvis de la Défense (Hauts-de-Seine), les syndicats ont décerné les prix « des pires dérives patronales »  aux entreprises, Dexia, HP, Novartis, Total ou PPR.

Voir l’article de E24.fr : ICI

Publié dans Politique nationale, Syndicats | Pas de Commentaire »

Le 29 mai à Feignies : Contes de tendresse dits par Jean-Jacques Gary

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2009

A 20 h, école Germaine Tortel,  rue de la République

Entrée 5 euros  – Gratuit pour les enfants

rscn4338.jpg

Publié dans Culture, INFOS, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

La police au collège, l’arrestation à la sortie de l’école : les enfants dans le collimateur sécuritaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2009

Communiqué de la LDH

courecole1.jpg


Le Gouvernement semble avoir décidé de célébrer à sa manière le vingtième anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Le ministre de l’Education nationale envisage de « créer, auprès des recteurs, une force mobile d’agents […] pouvant constater des délits, confisquer des armes, opérer des fouilles si nécessaire », et de « donner la compétence d’officiers de police judiciaire à des chefs d’établissement ». Une force de police intégrée à l’Education nationale, en attendant de faire faire la classe par les policiers ?

A la porte d’une école de Floirac (Gironde), deux voitures de police et six policiers enlèvent, sans prévenir parents ni enseignants, deux dangereux criminels âgés de 10 et 6 ans, au motif qu’une personne aurait cru reconnaître dans le vélo de l’un d’eux celui qu’on lui avait volé et qui était de la même couleur… On commence par rafler les enfants de sans-papiers, et la technique s’étend à présent aux autres écoliers. Le prétendu voleur porte le nom de Ouachim et sa mère se prénomme Aïcha. C’est finalement son seul crime. Mais le « directeur départemental de la sécurité publique » de Gironde ne voit dans le fait d’arrêter des enfants de cet âge et de les garder deux heures à vue dans un commissariat qu’« une affaire complètement banale » et « assume entièrement jusqu’au bout ce qui a été fait ».

Il y a quelques semaines, des gendarmes prétendant conduire une opération de prévention en milieu scolaire avaient lâché à l’improviste un chien policier sur des collégiens du Gers afin, disait la procureure de la République d’Auch, de « créer une bonne insécurité »…

Ainsi donc, il ne s’agit pas de dérapages ou de bavures, mais de la mise en oeuvre d’une politique assumée et revendiquée, la même qui inspire Monsieur Darcos dans ses rêves de police scolaire judiciaire.

Quelle sera la prochaine étape ? Une opération coup de poing dans une crèche ? La fouille des élèves par leurs professeurs, des salariés par les cadres dans les entreprises ? La poursuite de tout manifestant pour « tapage diurne », comme on vient de le voir à Marseille il y a quelques jours ?

La Ligue des droits de l’Homme appelle le Gouvernement de la République à cesser d’encourager des pratiques à l’évidence inconciliables avec le respect des libertés les plus élémentaires et à ne plus voir dans l’enfance et la jeunesse de ce pays une « classe dangereuse » à traiter, fût-ce au mépris du droit, comme des délinquants potentiels.

Paris, le 22 mai 2009

**************************
Article de l’Humanité :

Darcos veut fouiller les cartables

Le ministre de l’Éducation propose de créer une« force mobile d’agents » et de transformer les chefs d’établissements en « officiers de police judiciaire ».
Comment l’UMP replace l’insécurité sur le devant de la scène politique à la veille des européennes, dans l’Humanité des débats de samedi

Lire l’article : ICI

Depuis 2002, le thème sécuritaire, si chère à l’UMP, ressurgit à l’approche des échéances électorales avec la régularité d’une hirondelle au printemps… (PCF Maubeuge)

Voila ce que disait Alain Badiou en avril 2007 :

« Disons que, après cette élection, l’élu, Sarkozy très probablement, sera légitime au sommet de l’Etat d’avoir fait son beurre de la peur. Il aura alors les mains libres, parce que, dès que l’Etat a été investi par la peur, il peut librement faire peur. » (in De quoi Sarkozy est-il le nom ? – Ed. Lignes)

Publié dans LIBERTES, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Le choix de Nina

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2009

Vidéo CGT

FILM
Le choix de Nina
… Une fiction inspirée d’une histoire réelle

Nina claque la porte du bureau de son patron : marre d’être exploitée, elle part changer d’air à Marseille… Une fiction produite par la CGT et inspirée d’une histoire réelle.

Réalisation de Emmanuelle Bidou et Anne Sophie Birot

http://www.dailymotion.com/video/x7307z

Publié dans Syndicats | Pas de Commentaire »

Marie Georges Buffet sur RMC/BFMTV

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2009

 

http://www.dailymotion.com/video/x9e1g3

 

Publié dans Elections europeennes, Front de Gauche, PCF | Pas de Commentaire »

Front de gauche : les soutiens de Debray, Chamoiseau, Daeninckx

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2009

Après Didier Daeninckx, deux autres écrivains, Patrick Chamoiseau et Régis Debray ont annoncé lundi leur soutien à la liste du Front de gauche conduite en Ile-de-France par Patrick Le Hyaric.

Patrick Chamoiseau

Front de gauche : les soutiens de Debray, Chamoiseau, Daeninckx dans Elections europeennes 268_chamoiseau_patrickPatrick Chamoiseau est né le 3 décembre 1953 à Fort-de-France (Martinique). Après des études de droit et d’économie sociale en France, il devient un travailleur social, d’abord dans l’Hexagone, puis en Martinique. Inspiré par l’ethnographie, il s’intéresse aux formes culturelles disparaissantes de son île natale (les djobeurs du marché de Fort-de-France, et les vieux conteurs) et il redécouvre le dynamisme de sa première langue, le créole, langue qu’il a dû abandonner au moment de ses études primaires.
- Extrait du site d’ île en île

Historique des prix reçus :

  • 1992 – Prix Goncourt, pour Texaco
  • 1993 – Prix Carbet de la Caraïbe, pour Antan d’enfance
  • 2002 – Prix spécial du jury RFO, pour Biblique des derniers gestes

Source :

http://auteurs.contemporain.info/patrick-chamoiseau/

Régis Debray : « La fraternité concerne tout le monde »

Le philosophe Régis Debray a apporté son soutien à Patrick Le Hyaric, tête de liste du Front de Gauche en île-de-France et directeur de l’Humanité, pour les élections européennes du 7 juin 2009.

Régis Debray (Sipa)

 

Parmi les autres soutiens du Front de Gauche, figurent la comédienne Ariane Ascaride, le réalisateur Robert Guédiguian, le journaliste et fondateur d’Attac Ignacio Ramonet et l’économiste Jacques Sapir.

d’après : nouvelobs.com

Dernier ouvrage publié : Le moment fraternité, Gallimard, février 2009.

A lire également : Un candide en Terre sainte chez Gallimard

Régis Debray (Sipa)

Publié dans Elections europeennes, Front de Gauche | Pas de Commentaire »

François Bayrou : bonnet blanc ou blanc bonnet ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2009

 Lu sur l’Humanité – 25 mai 2009

Droite : Poker menteur

Jean-François Coppé (UMP) a qualifié dimanche, le président du Modem, François Bayrou, de « joueur de poker », appelant le PS à définir « un projet politique » pour l’empêcher de gagner son espace. « François Bayrou ne prospère que sur la fragilité du PS », a assuré le président du groupe UMP à l’Assemblée, lors du Grand Rendez-vous (Europe 1, le Parisien-Aujourd’hui en France). « Nous dénonçons l’imposture qu’il constitue en termes intellectuels à partir du moment où François Bayrou est au départ un homme de droite, de parti de droite, et comme il n’y a pas réussi, il s’est embarqué à fond – mais c’est un lueur de poker – à faire croire aux Français qu’il est devenu un homme de gauche », a-t-il assuré.

*************************

Selon un sondage CSA pour le Parisien publié hier, le Modem de François Bayrou serait crédité de 14 % des intentions de vote aux européennes.

Mais qui est donc M. Bayrou ?

Bayrou 2002
http://www.dailymotion.com/video/x1nyju

 

Dans l’humanité du 15 mai 2009

Olivier Dartigolles, dirigeant national du PCF, élu de la majorité municipale à Pau, qui a battu Bayrou, en 2008, affirme que Bayrou « prépare une relève à droite en exploitant l’exaspération contre le sarkozysme, ses actes et ses méthodes. Contrairement à ce qu’il avait fait lors des élections municipales à Pau où il fut très agressif à l’égard de la liste de rassemblement de la gauche en faisant tomber le masque sur sa vraie nature, Bayrou veut donner l’image d’un homme d’ouverture ». François Bayrou a participé à toutes les aventures de la droite depuis près de vingt ans, il fut le complice de l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir en arasant le terrain. Difficile de se refaire une virginité même s’il peut apparaître comme un moindre mal pour des électeurs de droite ou des transferts déçus du PS.

Voir l’article : ICI

 

Le 15 mars 2008, Olivier Dartigolles écrivait sur son blog :

« L’oiseau auquel me fait penser F.Bayrou, c’est le coucou. Que nous dit le site de la ligue de la protection des oiseaux : « le coucou hormis qu’il chante ( çà ce n’est pas pour F.Bayrou mais pour J.Lassalle) pond ses oeufs dans les nids des autres oiseaux leur laissant le soin de nourrir la progéniture ». Un coup, il a trouvé des nids douillé à droite, un coup il a pensé que les listes de gauche avaient plus de chance de l’emporter. »

A l’Assemblée : Bayrou, un député de gauche ?

Il n’a jamais voté contre une seule des lois répressives contestées par toutes les organisations de défense de droits de l’Homme

Il a voté la majorité des lois remettant en cause le code du travail.

Il a aussi voté pour les lois du lobby agricole et celle du lobby nucléaire.

En ce qui concerne l’assurance maladie, il est pour le « panier de soins » , le déremboursement d’une série d’actes médicaux…

 Quelques votes de François Bayrou

François Bayrou : bonnet blanc ou blanc bonnet ? dans Elections europeennes photo%20bayrou

Projet de loi autorisant la ratification du Traité de Lisbonne :  Abstention

Projet de loi portant modernisation du marché du travail : Abstention

Projet de loi de modernisation de l’économie : Abstention

Autorisation de la prolongation de l’intervention des forces armées en Afghanistan (application de l’article 35 de la Constitution) : Pour

Projet de loi relatif à la généralisation du revenu de solidarité active et réformant les politiques d’insertion : Abstention

Proposition de loi relative aux hauts revenus et à la solidarité : Abstention

Proposition de loi pour l’augmentation des salaires et la protection des chômeurs : Abstention

Proposition de loi visant à supprimer le délit de solidarité : Abstention

Source : http://mondepute.free.fr/cadre_deputes.htm

 

Au Parlement européen ?

 Jugeons sur les actes : L’Union Européenne se prépare à imposer, à l’insu des peuples européens, un « Grand marché transatlantique » pour 2015, avec une recommandation d’exécution anticipée à 2010 pour les services financiers et les marchés de capitaux, au détriment de notre système social (enfin de ce qu’il en reste). Les signataires de cette résolution sont le PPE ( Parti Populaire Européen, regroupant les Droites européennes, et dont l’UMP de Nicolas Sarkozy fait partie), l’ELDR (Libéraux démocrates européens, c’est-à-dire, les différents partis centristes européens, dont le Modem de François Bayrou), le PSE (Parti Socialistes Européens, dont les Socialistes français sont membres). Seuls les députés de la GUE (Gauche Unie Européenne, dont les députés communistes français sont membres), et les Verts s’y sont opposés. (Mais GUE et Verts sont très minoritaires au Parlement Européen). cf http://www.altermonde-sans-frontiere.com

Source : LutoPick | 16/05/2009

A LutoPick :

Pour que les députés de la Gauche Unie Européenne ne soit plus « très minoritaire

au parlement Européen »,

VOTEZ ET FAITES VOTER FRONT DE GAUCHE !

 

Publié dans Elections europeennes, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Cercles de silence : Lettre ouverte aux candidats aux élections européennes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2009

Chaque mois, un Cercle de silence se réunit à Maubeuge et dans d’autres villes pour attirer l’attention sur « le traitement inhumain infligé  aux migrants privé de papiers » et maintenus en centre de rétention.

Ces « Cercles de silence » regroupent tous les courants de pensée et rassemblent des citoyens à titre individuel. Ils dénoncent les violations des Droits de l’Homme dont sont victimes des hommes, des femmes, des enfants et même des bébés.

 Le mouvement citoyen des Cercles du silence est soutenu, notamment, par la Cimade, le Secours catholique, la Ligue des droits de l’homme, la Fédération de l’entraide protestante, etc…

Petit rappel. En octobre 2007, les frères franciscains de Toulouse se mobilisent, indignés par la présence d’un centre de rétention administratif et le traitement infligé à ses occupants. « Des hommes y sont incarcérés, privés de liberté car ce centre est bien une prison, dénonce le frère Alain Richard. Cet enfermement est une atteinte à leur humanité ! » La mobilisation s’organise sous la forme d’un cercle de silence, inspirée des techniques de la non-violence gandhienne. « Seul le silence peut exprimer notre sentiment face à une situation aussi grave. Il est d’ailleurs certainement plus fort que les cris« , estime le frère Alain Richard.

(Source :  http://www.eglise.catholique.fr/eglise-et-societe/migrations/cercle-universel-.html)

A l’occasion de la Journée nationale du silence, le Cercle de silence de Maubeuge s’adresse aux candidats aux Élections européennes du 7 juin 2009 et vous invite à les interroger en leur envoyant la lettre ci-dessous :

Lettre ouverte des membres des Cercles de silence

à                                

Candidat aux Elections Européennes du 7 juin 2009

 

Monsieur, Madame,

 

Je participe, en qualité de citoyen, au cercle de silence de MAUBEUGE qui se tient le dernier samedi de chaque mois et regroupe de 30 à 40 personnes à chaque fois.

Vous avez certainement entendu parler des Cercles de Silence qui se réunissent depuis plus d’un an dans 120 villes de France et rassemblent tous les mois entre 6000 et 9000 participants.

Je m’associe régulièrement à cette manifestation citoyenne mêlant des gens ordinaires, ni violents, ni terroristes, qui ne supportent pas les méthodes d’interpellation, d’arrestation, d’enfermement en centres de rétention administrative et d’expulsion de plus en plus brutale des étrangers sans titre de séjour, méthodes dont la pratique en France et en Europe s’intensifie.

Ces étrangers sont-ils des gens dangereux, ayant commis des actes délictueux ? Non ! Ils ont quitté, souvent contraints, parfois par choix, leur pays et ont demandé à la France de les accueillir. La France des Droits de l’Homme, la France Terre d’asile, la France dont le rayonnement international, la richesse culturelle et sociale tiennent à son accueil généreux de siècles en siècles.

Selon les villes, un grand nombre de simples citoyens, mais également des organisations diverses, associatives, syndicales, politiques ou humanitaires se sont associés pour cette action « d’objection de conscience ». Le mouvement s’étend rapidement, montrant la vive inquiétude que de nombreux citoyens et citoyennes éprouvent face aux traitements inhumains et dégradants infligés aux personnes sans titre de séjour dans notre pays.

Ils ne supportent pas que dans notre pays soient bafoués le droit à la vie familiale, à la liberté d’aller et venir, au logement et au travail, pourtant reconnus dans des textes signés par la France et par la plupart des pays européens : déclaration des droits de l’Homme, convention européenne des droits de l’Homme, convention internationale des droits de l’enfant.

Ils ne supportent pas que l’Europe devienne une citadelle de peur et d’égoïsme ; nous voulons des ponts, pas des murs.

Au Parlement européen, vous vous exprimerez au nom de tous les citoyens français. C’est pourquoi :

 

  • Il peut-être espéré, que quelles que soient vos opinions et celles de votre groupe politique,  vous n’oublierez pas que le refus de la politique menée aujourd’hui sur ce sujet irrigue une grande partie du territoire.
  • Il est souhaité que vous ayez à cœur de dénoncer ces violences faites à des hommes, des femmes et des enfants, qui portent aussi atteinte aux valeurs de notre pays.

Dans l’attente de votre réponse sur ce que seront vos engagements, veuillez agréer mes sincères salutations.

 

NOM :                                                                         

Adresse :                                                

Mail :

*********************************

Pour le Front de Gauche, je vous invite à contacter Jacky Hénin :

http://www.jackyhenin.fr

 

Publié dans Sans Papiers - Immigration, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Humour

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2009

 Lu sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?rubrique280

 

Rubrique : Et si on souriait ?

Humour dans Humour arton8587-a4e8f

Tutti frutti

Pour rester en bonne santé, on nous dit qu’il faut manger 5 légumes et 5 fruits par jour.
Je suis allé voir mon banquier, il est au top du top.
Il m’a dit :
Vos comptes, c’est la fin des haricots.
L’oseille n’a plus la cote.
Vos placements ont fait chou blanc.
Dans quelques jours, vous n’aurez plus un radis.
Il ne vous reste plus qu’à prendre un avocat.
Je lui ai répondu :
Si je comprends bien, je n’ai plus de poire pour la soif,
plus de cerise sur le gâteau.
Mes économies sont mi-figue, mi-raisin,
En plus je ne peux pas ramener ma fraise.
Toutes ces années de labeur, pour des prunes.

 

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

21 – 28 mai 1871 : « La semaine sanglante »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mai 2009

Lors de la « semaine sanglante », 21 au 28 mai 1871, le mouvement insurrectionnel est écrasé, après des combats acharnés sur des centaines de barricades. Une partie de Paris est incendiée. La dernière poche de résistance est anéantie au cimetière du Père-Lachaise où plus de 400 combattants sont fusillés contre un mur d’enceinte qui devient le mur des Fédérés (nom donné aux partisans de la Commune de Paris).
Le nombre de fédérés tués durant les combats, massacrés ou exécutés est estimé entre 20000 et 30000, contre 880 Versaillais et 484 exécutés par la Commune.

(source : http://www.toupie.org/Dictionnaire/Commune_paris.htm)

 Extraits de La Commune, film de Peter Watkins

« Watkins nous plonge dans l’époque en tournant comme si l’action se passait aujourd’hui : caméra à l’épaule, une équipe de télévision filme et interviewe les protagonistes, communards, versaillais, parisiens en proie à leurs contradictions, les 200 acteurs ont presque tous choisi le rôle qu’ils souhaitaient incarner, des journaux télévisés de la chaîne versaillaise déversent la propagande du criminel Thiers, les conversations débordent sur des préoccupations contemporaines… »

Source : Jean-Jacques BirgéArticle complet :  ICI

 

L’énergie du désespoir

Le dimanche 21 mai, les troupes gouvernementales entrent dans Paris par la porte de Saint-Cloud. Pendant une semaine, les combattants de la Commune luttent quartier par quartier, maison par maison, barricade par barricade. Les versaillais fusillent tous ceux qu’ils prennent les armes à la main ; les premières exécutions massives ont lieu à la caserne de la rue de Babylone, tandis que les pompiers de la Commune éteignent l’incendie du ministère des Finances, allumé par des obus versaillais. [...] Le 26 mai, la résistance est à son comble, tandis que les exécutions sommaires par les versaillais se multiplient à mesure qu’ils avancent dans Paris. Le 27 mai, c’est le massacre des fédérés au milieu des tombes du Père-Lachaise. Cependant, le 28, Ferré, Varlin, Gambon se battent encore au cœur du Paris populaire, entre la rue du Faubourg-du-Temple et le boulevard de Belleville. À une heure, la dernière barricade tombe. Le lendemain, le fort de Vincennes capitule et ses neuf officiers sont fusillés sur-le-champ.

Un fleuve de sang

Les jours suivants, les cours martiales continuèrent à condamner à mort. Il suffisait qu’une femme fût pauvre et mal vêtue pour être exécutée comme « pétroleuse ». La Seine était devenue un fleuve de sang. Incendie de l'Hotel de VilleLe 9 juin, Paris-Journal  écrivait encore : « C’est au bois de Boulogne que seront exécutés à l’avenir les gens condamnés à la peine de mort par la cour martiale. Toutes les fois que le nombre des condamnés dépassera dix hommes, on remplacera par une mitrailleuse le peloton d’exécution. » L’« armée de l’ordre » avait perdu 877 hommes depuis le début d’avril. Mais on ne sait exactement combien d’hommes, de femmes et d’enfants furent massacrés au cours des combats ou sur l’ordre des cours martiales. On peut sans doute avancer le chiffre de trente mille victimes.
À Versailles, on avait entassé plus de trente-huit mille prisonniers…

Source :

http://durru.chez.com/lmichel/combattante.htm#Un%20fleuve%20de%20sang

 

 

 


 

mars 1871

 

    La Commune est proclamée

http://butte.cailles.free.fr/page_2_1_1871_4.htm

 

Extraits

21 - 28 mai 1871 : Le 21 mai, la horde versaillaise de Thiers arrive par le Point du Jour. Les  combats se succèdent, maison par maison. Tout communard pris en arme est fusillé sur le champ. Quiconque a les mains noires est fusillé. C’est le massacre. Toute femme mal vêtue (?) est considérée comme une « pétroleuse » et fusillée. La ville brûle autant des obus versaillais que des barricades que les fédérés enflamment. Barricade après barricade, les pelotons fusillent indifféremment hommes, femmes et enfants. Les soldats se souviennent des consignes defoutriquet_small dans HISTOIRE Thiers (« Les femmes et les enfants (…) sont l’avant-garde de l’ennemi, on doit les traiter comme tels ») Alors, pour aller plus vite lors des exécutions, on utilisera bientôt des mitrailleuses.

C’est la semaine sanglante.

 Foutriquet  (sobriquet de Thiers) jubile. Son vieux rêve de toujours se réalise. Il va nettoyer Paris de cette populace rebelle, de ces révolutionnaires, de cette Internationale, de ces assassins qui cassent du curé. Les communeux, en rétorsion des massacres, fusillent aussi tout ce qui n’est pas identifié. Les femmes (« ces femelles qui ressemblent à des femmes quand elles sont mortes » selon Dumas fils.) et les enfants érigent effectivement des barricades dans toute la ville. Les Versaillais progressent toujours. Le 23 mai, 300 fédérés sont abattus à La Madeleine. Le 24 mai, 700 sont fusillés au Panthéon… sur ordre de Boulanger (le fameux).

[...]

L’armée de Thiers s’emploie maintenant à « nettoyer » la rive gauche…  Et, ça continue rive droite… le 26 mai, la résistance s’est regroupée à Belleville. Rue Haxo, on n’a plus le temps de juger les prisonniers. Varlin s’y oppose mais on fusille les 48 otages que Thiers leur avait abandonnés. Le 27 mai, les Buttes Chaumont tombent… vient ensuite  le massacre des Fédérés au Père Lachaise. Du 27 au 28, dans la seule prison de La Roquette, 1900 (!) hommes, femmes et même enfants sont passés par les armes. Le 28 mai, à 15h, tout est fini.

[...]

Des colonnes de prisonniers, arpentent les routes vers les camps de concentration. On se bouscule à leur passage. Les convois de femmes sont les plus prisés. Les hyènes versaillaises jubilent de plaisir à regarder « ces institutrices laïques qui sifflent des petits verres d’eau-de-vie et se marient sur l’autel de la nature »… on les veut putains ou pétroleuses. Toutes les femmes sont incarcérées à la prison des Chantiers à Versailles. Les conseils de guerre font des heures supplémentaires, beaucoup de prisonniers meurent avant même d’être jugés. A Paris (Châtelet, école polytechnique, gare du Nord, de l’Est, au Jardin des Plantes…), les « cours prévôtales » égrènent leurs sentences: « la mort ». Le lac des Buttes Chaumont déborde de tous les corps qu’on y a immergés. Il y a tant d’exécutions qu’on décide désormais de « rendre justice » au Bois de Boulogne… à la mitrailleuse La Seine devenait trop rouge du sang des fédérés!… l’humus des sous-bois boira le sang de façon plus convenable.

Canon mitrailleuse Reffye à manivelle… 125 coups/minute.

 

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

 

 

Publié dans HISTOIRE | Pas de Commentaire »

123456...14
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy