• Accueil
  • > LIBERTES
  • > Les droit de l’Homme et les libertés fondamentales ne sont pas à vendre !

Les droit de l’Homme et les libertés fondamentales ne sont pas à vendre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2009

La Cimade Nord Picardie

 L’humanité passe par l’autre

 

Appel à mobilisation le 2 juin à 12h devant le Palais de Justice de Lille

(avenue du Peuple Belge)


Centres de rétention : dehors ou dedans, nous restons aux côtés des étrangers !

 

Le 2 juin les associations retenues par le ministère de l’Immigration pour intervenir dans les centres de rétention administrative deviennent des « prestataires », des concurrents dans le cadre de l’appel d’offres.
La mission d’accès aux droits auprès de personnes privées de libertés se transforme en simple mission d’information.

Les droits de l’Homme et les libertés fondamentales ne sont pas à vendre ! Face à une logique de concurrence des associations, nous revendiquons une logique de compétence et une parole citoyenne indépendante.

Associations, syndicats, avocats, citoyens, à l’intérieur ou en dehors des centres de rétention, nous continuerons à aider les étrangers pour la défense de leurs droits et de leur dignité.  Dans les permanences, dans les tribunaux, dans les préfectures, dans les aéroports, dans la rue, nous poursuivrons nos actions auprès des étrangers et de leurs familles.

A Paris, nous  appelons à un rassemblement solidaire, le mardi 2 juin, à 19 heures sur la place du Palais-Royal, devant le Conseil d’Etat, pour réaffirmer aux étrangers enfermés notre soutien et notre vigilance, pour dire notre attachement à l’indépendance des associations, à leur liberté de parole et de témoignage.

Premiers signataires : ACAT-FranceADDEAmoureux au ban publicAnaféCCFD – Terre SolidaireCEDETIMComedeEmmaüs-FranceGistiLa CimadeFédération de l’Entraide ProtestanteFemmes de la TerreLigue des droits de l’HommeMission Populaire EvangéliqueMRAPRAIDHRéseau éducation sans frontièresle Secours catholiqueSOS Racismele Syndicat des avocats de FranceSyndicat de la magistratureTerre d’errance

 

Appel à mobilisation le 2 juin à 12h devant le Palais de Justice de Lille


A Lille, un rassemblement solidaire sera organisé le mardi 2 juin, à 12 heures devant le Palais de Justice de Lille (13 avenue du Peuple Belge).

En savoir plus sur la réforme du ministère et sur la mobilisation du 2 juin : www.lacimade.org/2juin

—> Pour toute question concernant le 2 juin, vous pouvez contacter

        -Gaston Debard (gaston.debard@orange.fr   06.85.42.29.67)

        -Jean-Marie Rausenberger (jean-marie.rausenberger@club-internet.fr    06.79.78.10.03)

******************************

 Immigration.

Voici deux textes d’Alain Badiou extraits de son livre : De quoi Sarkozy est-il le nom ? (Ed. lignes)

« Il existe chez nous des femmes et des hommes qui, quoiqu’ils vivent et travaillent ici comme tout un chacun, n’en sont pas moins considérés comme venus d’un autre monde. La monnaie est partout la même, le dollar ou l’euro sont partout les mêmes ; les dollars ou les euros que possède cet étranger venu d’un autre monde, tout le monde les accepte volontiers. Mais lui, ou elle, dans sa personne, sa provenance, sa façon d’exister, on s’efforce de nous faire dire qu’il, ou elle, n’est pas de notre monde. Les autorités de l’État et leurs suivants aveugles le contrôleront, lui interdiront le séjour, critiqueront sans merci ses coutumes, sa façon de s’habiller, ses pratiques familiales ou religieuses. Bien des gens, animés par la peur, et organisés dans cette peur par l’État, se demanderont avec anxiété combien il y en a chez nous, combien de ces gens qui viennent d’un autre monde ? Des dizaines de milliers ? Des millions ? Question horrible, quand on y pense. Question qui prépare forcément la persécution, l’interdiction, l’expulsion en masse. Question qui, dans d’autres circonstances, a préparé des exterminations. » (p. 77-78)

« Nous devons (…) dire : «Les étrangers sont une chance ! » La masse des ouvriers étrangers et de leurs enfants témoigne, dans nos vieux pays fatigués, de la jeunesse du monde, de son étendue, de son infinie variété. C’est avec eux que s’invente la politique à venir. Sans eux nous sombrerons dans la consommation nihiliste et l’ordre policier. » (p. 94)

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy