• Accueil
  • > LIBERTES
  • > Liberté de la presse : Le collectif « Pas touche au Livret A » apporte son soutien à Mediapart

Liberté de la presse : Le collectif « Pas touche au Livret A » apporte son soutien à Mediapart

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2009

 

Ce mardi 26 mai, Mediapart est au tribunal. (Revoir l’article Liberté de la presse : Médiapart poursuivi en diffamation publié le 11 mai 2009)

Au-delà de l’affaire elle-même, et de tout ce qu’elle symbolise, c’est la première fois qu’une enquête d’investigation économique au long cours, illustrée par des dizaines d’articles et prolongée sur plusieurs mois, est jugée par un tribunal correctionnel. Or l’enquête économique vise un secteur parfois plus opaque que le monde politique ne le fut sans doute jamais, et d’autant plus opaque qu’aujourd’hui, ce monde financier s’est installé à demeure dans l’univers politique sous la présidence de Nicolas Sarkozy.  (source :Mediapart – 26 mai 2009)

Texte de soutien du collectif « Pas touche au Livret A », intitulé Procès en diffamation des Caisses d’épargne contre Mediapart, notre Collectif prend position:

Mediapart, sous la plume de Laurent Mauduit, a consacré une longue série d’articles aux dérives du groupe Caisses d’Epargne. Les dirigeants de ce groupe ont pris la décision de poursuivre ce journal en ligne, financièrement fragile, à travers 11 plaintes en diffamation.

Notre Collectif tient à souligner que les articles incriminés constituent un compte rendu fidèle et une analyse particulièrement rigoureuse de ces dérives qui se sont révélées au travers d’une croissance externe aventureuse et ruineuse, d’une trahison du pacte séculaire avec la Caisse des dépôts et consignations, de la création de Natixis qui a perdu, aujourd’hui, l’essentiel de sa valeur, et enfin du renoncement manifeste aux valeurs et à l’éthique mutualiste qui ont fondé et animé les Caisses d’Epargne depuis leur création.

Les dirigeants des Caisses d’Epargne en portent l’entière responsabilité. Responsabilité jamais assumée.

 

C’est ainsi qu’ils ont fait collectivement le choix, il y a quelques mois, de ne pas démettre entièrement de ses fonctions Charles Milhaud, ancien président du directoire de la Caisse d’épargne et premier responsable de ces dérives, en lui confiant la présidence, très convoitée, du conseil de surveillance d’OCEOR, filiale de la Caisse d’Epargne qui porte les participations en banque commerciale sur l’outre-mer et le développement international.

Par leur politique délibérée de diversification tous azimuts – dont on mesure aujourd’hui les résultats catastrophiques tant du point de vue des résultats financiers que des suppressions d’emplois envisagées – intitulée, selon leurs propres termes, politique de « désensibilisation » au Livret A, ils ont volontairement ouvert la voie à la banalisation du Livret, premier instrument de financement du logement social et de lutte contre l’exclusion bancaire et cela sans aucune considération pour l’intérêt général.

Notre Collectif et les organisations qui le composent n’ont cessé de dénoncer ces dérives, depuis des années, que ce soit devant les personnels, devant l’opinion publique à travers la presse, devant la représentation nationale en audition auprès des groupes parlementaires ou encore, en 2008, devant la Commission des Finances de l’Assemblée nationale à l’occasion des débats préparatoires à la loi de modernisation de l’économie qui a consacré la banalisation du Livret A.

Nous n’avons jamais été poursuivis en diffamation par les dirigeants des Caisses d’Epargne.

Les 11 plaintes déposées contre Mediapart apparaissent bien comme une tentative d’intimidation adressée à l’ensemble de la presse par un des groupes financiers les plus puissants du pays.

Nous attendons de la Justice qu’elle consacre la rigueur journalistique du travail d’investigation mené par Médiapart dont nous partageons, pour l’essentiel, les analyses et les conclusions.

Le Collectif « Pas touche au Livret A ! » rassemble les organisations, associations et syndicats suivants:

Intersyndicale du secteur semi-public économique et financier : CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS (CFDT, CGT, FO) – CAISSES D’EPARGNE (CFDT, CGT, SUD, FO) – LA POSTE (FEDERATION SUD PTT) – IXIS (CGT) – CAISSE NATIONALE DE PREVOYANCE (CGT) – BANQUE PALATINE (CGT) – CREDIT FONCIER (CFDT, CFE/CGC, CGT, FO, SUD) – BANQUE DE FRANCE (CFDT, CGT, FO, SIC, SNABF SOLIDAIRES) – IEDOM ET IEOM (CGT) – AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT (CFDT, CGT) – OSEO (CGT) – UBIFRANCE (CGT) – NATIXIS CGT)

AC !! – AC le feu – AFOC – AITEC.IPAM – ANECR – APEIS – Association Française des Victimes du Saturnisme (AFVS) – ATTAC – AutreMonde – CGT Crédit Lyonnais Ile de France – Collectifs Anti Libéraux – Collectif LBO – Collectif SDF Alsace – Comité Actions Logement – Confédération Paysanne – Coordination Anti Démolition des Quartiers Populaires – Comité des Sans Logis (CDSL) – Confédération Nationale du Logement (CNL) – Droit au Logement (DAL) – Droits Devant !! – Fédération CGT Finances – Fédération Nationale des Collectifs de Défense des Services Publics – Euromarches – Fondation Copernic – FSU – Indecosa/CGT – Jeudi Noir – Ligue des Droits de l’Homme (LDH) – Ministère de la Crise du Logement – Mouvement National des Chômeurs et Précaires – Réseau Alerte Inégalités – Résistance Sociale – SNP-FO – SNUP-CDC – UNEF – Union Syndicale Solidaires

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy