Littérature : Le jour dernier de Racha Al-Ameer

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 mai 2009

 

Littérature : Le jour dernier de Racha Al-Ameer dans Culture Image+1_19Racha Al-Ameer est née à Beyrouth et a fait ses études secondaires et universitaires en France.
Journaliste, elle a fondé avec son frère, l’écrivain Loqman Slim, la maison d’édition Dâr al-Jadîd. Son roman est paru chez Actes Sud dans la collection Sinbad.
Adressée à la femme qu’il aime, la confession d’un cheikh amoureux, victime d’une fatwa.
Ce roman raconte la métamorphose d’un religieux musulman qui découvre, à 40 ans, l’amour et la sexualité, et acquiert du même coup une vision nouvelle du monde, de l’homme et de Dieu.
Les confidences de l’imam commencent par l’évocation de sa première rencontre avec une femme totalement étrangère à son milieu social et se terminent sur sa réclusion, sous la protection de la police, à la suite d’une fatwa émise contre lui par des intégristes. Entre-temps, ayant découvert l’amour et la sexualité, il acquiert une nouvelle vision du monde, de l’Homme et de Dieu.

Mediapart publie l’entretien que lui a accordé l’auteur :

« Le 25 avril 2009, Beyrouth s’est éveillée capitale mondiale du livre. Au cœur des festivités, la maison d’édition Dâr Al Jadîd de Racha Al-Ameer, dont le roman, Le Jour dernier, est paru au printemps chez Actes Sud. Admirablement traduit de l’arabe littéraire, ce récit met en scène la confession d’un imam qu’un amour nouveau éveille à la sexualité, avant de le plonger au cœur des dissensions et des luttes internes à l’islam, si bien mis en lumière jadis par l’intellectuel palestinien Edward Saïd. Car ce «jour dernier» c’est aussi, pour Racha Al-Ameer, celui du chaos permanent qui noie un monde arabe fertile mais toujours divisé, à l’image du pays natal de l’auteure, le Liban, qui votera le 7 juin pour élire ses députés. Entretien. « 

Vidéos Mediapart

  • L’imam, personnage clé du monde arabe

http://www.dailymotion.com/video/x983om

 

« Mais nous vivons aujourd’hui dans une région très violente, et dans des pays «inintelligents», injustes. Mon rêve pour les dix années à venir est d’aménager des espaces de discussions, moins nerveux, où un dialogue interarabe serait possible. C’est ce que j’essaie de faire par le biais de la littérature, et via notre maison d’édition, Dâr al-Jadîd.« 

 

http://www.dailymotion.com/video/x97rde

 

  • La sexualité en terre d’islam

http://www.dailymotion.com/video/x97r2f

 

  • Les élections du 7 juin au Liban

http://www.dailymotion.com/video/x982bd

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy