Patrons et ministres jettent de l’huile sur le feu

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2009

AUJOURD’HUI DANS L’HUMANITÉ

À la une dans l\'Humanité

 

 

 

 

 

 

Article publié dans l’Humanité d’aujourd’hui

« Prise d’otages », « sabotage », « saccage » :

le gouvernement choisit ses mots pour criminaliser les luttes sociales.

Délégué général de la « nouvelle » UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie), Jean-François Pilliard, sait, quand il le faut, renouer avec la longue tradition antisyndicale de la puissante fédération patronale de la métallurgie, et ça ne doit sans doute rien au hasard si c’est lui, justement, un des héritiers des inventeurs des fameuses caisses « antigrèves », qui a été, début avril, le premier à monter au créneau contre les « séquestrations » de dirigeants d’entreprises.

Le 2 avril, au lendemain du coup de colère des « Cater » en lutte contre cinq de leurs patrons, il se déclarait, dans l’Usine nouvelle, « étonné » d’entendre le président de la République prétendre « sauver » les usines « sans même songer à condamner des actes contraires au droit le plus élémentaire et à lancer un appel de retour au calme ».

Depuis lors, sous la pression du patronat, Nicolas Sarkozy et son gouvernement ont changé de pied. A présent, on passe rapidement sur les larmes de crocodile pour les milliers de licenciés pour mieux rentrer dans l vif du sujet : les « prises d’otages », les « sabotages » et les « saccages »…

Pas un jour ne passe sans une gesticulation ferme et décidée contre les « fauteurs » de lutte : François Fillon condamne les « coupures » sur les réseaux de distribution EDF et GDF, Brice Hortefeux encourage les patrons à porter plainte contre X pour « séquestration » et Michèle Alliot-Marie réclame « des interpellations et des déferrements » contre les « Conti » identifiés comme auteurs des « dégradations volontaires graves commises en réunion sur des biens d’utilité publique » à la sous-préfecture de Compiègne (Oise). Et, pendant ce temps, à Grenoble, alors que le gouvernement a chanté, sur tous les tons et surtout à l’impératif, en début de semaine dernière, la nécessité de faire valider le plan social par référendum, il laisse désormais la direction de Caterpillar manoeuvrer seule contre ses salariés.

T. L.

Publié dans Luttes, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Pierre Étaix, cinéaste invisible malgré lui…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2009

Message des amis de Pierre Etaix

A quatre-vingts ans, Pierre Etaix, clown, dessinateur et cinéaste ne peut plus montrer ses films !!

Ses cinq longs métrages (dont quatre co-écrits avec Jean-Claude Carrière)sont aujourd’hui totalement invisibles, victimes d’un imbroglio juridique scandaleux qui prive les auteurs de leurs droits et interdit toute diffusion (même gratuite)de leurs films.

Alors, si comme moi, vous souhaitez comprendre les raisons

de ce rapt culturel et signer la pétition pour la ressortie des films de

Pierre Etaix, visitez ce lien:

http://sites.google.com/site/petitionetaix/

 

N’hésitez pas à faire suivre ce mail à tous vos contacts et amis

avant le 10 mai 2009, date de remise de la pétition à  Madame

Christine Albanel, Ministre de la Culture et de la Communication.

 

Par avance, merci de votre aide.

 

Publié dans Culture, LIBERTES, PETITION | Pas de Commentaire »

Migrants : Il faudra d’autres mesures pour sortir de la loi de la jungle !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2009

Article publié sur le site de la Cimade

Il faudra d’autres mesures pour sortir de la loi de la jungle !

 

Eric Besson a annoncé le 23 avril 2009 les mesures qu’il entendait prendre pour « démanteler » la « jungle » de Calais d’ici la fin de l’année.

Son plan prévoit essentiellement des mesures de répression et une intervention accrue des services de police à Calais et à Paris, ainsi que des opérations conjointes avec l’Allemagne et l’Italie. De nouveaux moyens technologiques sont également prévus pour rendre « étanche » la zone portuaire de Calais. Si le ministre cible les passeurs, l’expérience montre que ce sont surtout les « migrerrants » qui sont les premiers visés par ces mesures, arrêtés et placés en centre de rétention.

Migrants : Il faudra d'autres mesures pour sortir de la loi de la jungle ! dans Politique nationale cfda-moyenneAprès ce volet dit de « fermeté », le ministre a présenté six mesures concrètes pour apporter une aide humanitaire, à savoir : un dispositif mobile d’information des migrants sur l’aide au retour, géré par l’OFII ; un point de distribution de repas, géré par les associations ; un point d’accès aux soins pérennisé ; un point sanitaire avec des douches situées à la périphérie de la ville et un point pour les personnes vulnérables situé à plus de dix kilomètres du centre ville. La volonté de ne pas recréer « un nouveau Sangatte » conduit à un éparpillement des points d’accès aux droits fondamentaux des personnes. Surtout, à aucun moment le ministre n’a évoqué l’accès à un hébergement d’urgence, qui est pourtant un droit prévu par le code de l’action sociale.

Enfin, le ministre a annoncé qu’un accès à la demande d’asile se ferait à la sous-préfecture de Calais deux jours par semaine. Monsieur Besson considère que la plupart des « migrerrants » souhaitent plutôt demander asile en Grande-Bretagne et doivent de toute façon être « réorientés » vers d’autres pays comme la Grèce, où ils ont déjà déposé une demande d’asile et qui est responsable de l’examen de celle-ci en vertu du règlement « Dublin II ». En citant la république hellénique, le ministre omet de préciser que les conditions d’exercice du droit d’asile dans ce pays sont décrites par le HCR et le Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe comme contraires aux normes minimales d’une procédure équitable, et que le Tribunal administratif de Paris vient de suspendre un arrêté de transfert pour ce motif (cf. TA Paris, 20 avril 2009, Z. N°0906455).

Pourtant, les statistiques du ministère de l’Immigration montrent que le principal pays où les personnes ont été déjà repérées par EURODAC avant leur arrivée dans le Pas-de-Calais est, avec l’Italie, la Grande Bretagne ! C’est-à-dire que ces personnes tentent de regagner le Royaume-Uni où elles ont séjourné ou déposé une demande d’asile.

Le plan Besson, comme les précédents plans « Ulysse », prévoit un important volet sécuritaire et une faible protection humanitaire. Il ne résoudra pas la situation des « migrerrants » du Calaisis, qui fuient la terreur, la guerre ou la misère, et qu’il faut cesser de qualifier de « clandestins » pour les appeler « réfugiés ».

Pour sortir de la loi de la « jungle », il faut remettre le système d’asile européen sur ses pieds en arrêtant de dénier les besoins de protection des personnes, et en prévoyant un mécanisme leur  permettant de demander asile dans le pays de leur choix et où elles ont des liens familiaux ou culturels, comme le droit européen le permet déjà. Il faut leur assurer des conditions d’accueil qui soient conformes à la dignité des personnes en prévoyant des structures d’hébergement ouvertes à tous, comme dans tous les départements de France.

Pour sortir de la loi de la « jungle », il faut sortir de l’état d’exception dans lequel les « migrerrants » ont été placés par les pouvoirs publics.

 

Publié dans Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

1er mai : un rendez-vous pour tous les salariés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2009

1er mai 2009 : La pression monte !

1er mai : un rendez-vous pour tous les salariés dans Luttes .Marmite_m

source : 1ermai2009.fr

 

Carte de France des manifestations du 1er mai

Afficher cette carte en grand format et lire toutes les infos

 

Une interview de Ghyslaine Richard

A quelques jours d’un 1er mai qui s’annonce exceptionnel par son unité et par un climat social toujours plus vif, Ghyslaine Richard, membre de la commission exécutive de la CGT appelle tous les salariés à se saisir de cette journée pour défendre leurs revendications et soutenir les luttes en cours.

Ecouter l’interview sur :

http://www.cgt.fr/spip.php?page=multimedia&id_article=36015

 Ensemble pour dire STOP à la casse sociale
http://www.dailymotion.com/video/x91wsi

 

Publié dans Luttes, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, SOCIETE, Syndicats | Pas de Commentaire »

Tous ensemble le 1er mai à Maubeuge

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 avril 2009

Posté par pcfmaubeuge le 26 avril 2009

 

arton1448edf4311.jpg

Tous ensemble à la manif du 1er mai à Maubeuge

Rassemblement 10h00, place de la Mairie 

 

Du fait de la crise du système capitaliste, chaque jour qui passe voit 3000 chômeurs de plus en France et les plans sociaux se multiplier !   La Sambre-Avesnois est elle aussi durement touchée par les fermetures d’entreprises et les suppressions massives d’emplois.   Dans le même temps, Sarkozy laisse faire ses amis du CAC 40 et du MEDEF qui continuent de s’enrichir aux dépens des salariés et de l’Etat.   Pour toute réponse aux inquiétudes et à l’exaspération légitime du monde du travail, la droite au pouvoir prétend criminaliser le mouvement social.

 

Face à un tel acharnement, il est normal que le peuple exprime massivement sa colère dans la rue de façon unitaire.

Le 1er mai est l’occasion de se rassembler pour faire entendre son ras-le-bol et se faire respecterimages28.jpg

pour exiger un monde plus juste et plus solidaire.

Alain Groisne
Secrétaire de la section communiste
Sambre-Bavaisis

Publié dans Luttes, PCF, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, SOCIETE | Pas de Commentaire »

« Qui sème la misère récolte la colère »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 avril 2009

Publié sur
http://lefenneccgt.unblog.fr/

Les salariés de Continental victimes de la violence sociale du MEDEF, du capitalisme, et du gouvernement! ont exprimé leur colére en saccageant la Sous -préfecture de Compiègne!

Michelle Alliot-Marie demande des poursuites, mais poursuit-on les responsables de la crise, ceux qui vont mettre des millions de personnes dans la misère ?!! Non au contraire l’état injecte des milliards d’euros dans les banques !

Les confédérations syndicales doivent appeler à soutenir tous les camarades victimes de “violence sociale” .

La violence sociale, la crise est un crime contre les populations ! La justice doit poursuivre les vrais responsables, patrons et actionnaires voyous. Le crime c’est le capitalisme, la vie des hommes et des femmes vaut plus que quelques vitres et quelques ordinateurs !

 

Soutien à tous les travailleurs en lutte

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Publié dans Luttes, SOCIAL, SOCIETE, Syndicats | Pas de Commentaire »

Sarkozy transforme le fond d’investissement social en fond d’investissement patronal

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 avril 2009

Publié par pcf.fr

Sarkozy transforme le fond d’investissement social en fond d’investissement patronal dans PCF arton3663-a8850

 

Le 24 avril, Nicolas Sarkozy devait annoncer des mesures pour favoriser l’emploi des jeunes. Cela n’a pas été le cas. En réalité, il en a une nouvelle fois profité pour accorder de nouveaux cadeaux aux grandes entreprises.

Un jeune sur trois est au chômage, et ils figurent parmi les premières victimes du chômage de masse qui se développe depuis janvier. Malgré cela, en fait de plan anti-chômage des jeunes, Nicolas Sarkozy fait une nouvelle série de cadeaux aux entreprises sous forme d’exonération de cotisations sociales et d’encouragement aux bas salaires.

Inutile de rappeler que les exonérations de cotisations sociales ont des effets quasi nul sur l’emploi, le coeur de l’intervention présidentielle n’était, à l’évidence, pas destiné à apporter des réponses aux chômages des jeunes. Le Président de la République a instrumentalisé sans vergogne la souffrance des jeunes pour détourner la quasi-totalité du fond d’investissement social au profit des plus grandes entreprises.

Il aurait d’ailleurs été plus juste de renommer le fond d’investissement social, en fond d’investissement patronal.

Martin Hirsh avait promis un plan anti-chômage des jeunes « original », mais Nicolas Sarkozy n’aura annoncé que des propositions archaïques et marginales.

Parti communiste français

Paris, le 24 avril 2009

Publié dans PCF, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Bernard Kouchner soutient Eric Besson

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 avril 2009

Éric Besson ministre des expulsions et du mensonge national est soutenu par son collègue ex-socialiste comme lui.

Chômage et naturalisation : Bernard Kouchner dérape

Invité sur France Culture ce mercredi, Bernard Kouchner a réagi de manière inattendue à la chronique d’Olivier Duhamel consacrée à la réforme de la naturalisation. Initiée par Eric Besson, ministre de l’Immigration, elle prévoit que l’octroi de la nationalité française sera désormais décidé en préfecture et non plus au niveau national, au sein de la Sous-direction nationale de l’accès à la nationalité française (SDANF).

Au micro de l’émission d’Ali Baddou, le ministre des Affaires étrangères, se lance dans une argumentation curieuse. Il prend d’abord la défense d’Eric Besson puis explique que la situation économique ne permet pas à la France de se montrer « généreuse » en matière de naturalisations :

« Dans la mesure où la crise et la façon dont le chômage nous frappe doit nous faire mesurer notre générosité, mais je souhaite que notre générosité demeure. » 

Lire la suite sur :

http://www.rue89.com/2009/04/22/chomage-et-naturalisation-bernard-kouchner-derape

 

Stéphane Guillon sur France Inter :

http://www.dailymotion.com/video/x88qd3

 

Publié dans Politique nationale | 1 Commentaire »

La Revue de la Résistance

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 avril 2009

 

 

Numéro 32 : un numéro important de la Revue de la Résistance

25 avril 2009

La Revue de la Résistance inaugure avec son numéro 32 une nouvelle formule qui ne diminue en rien, ni les ambitions, ni la qualité de la Revue. Bien au contraire, le prochain numéro avec ses 72 pages constituera un véritable évènement par la richesse de son contenu et la clarté de son graphisme. On y trouvera, notamment plusieurs dossiers importants liés au travail de mémoire :  » Pourquoi, il faut dire non au projet de journée unique du souvenir »,  » La chasse aux derniers nazis », « Histoire et importance actuelle du Conseil National de la Résistance « .

 

Mais le dossier principal de ce numéro 32 est consacré aux crimes perpétrés contre les communistes par les Brigades spéciales de la police parisienne. Ce dossier de 20 pages est un acte d’accusation contre les policiers qui torturèrent les résistants communistes, mais aussi des gaullistes , comme ceux de “Défense de la France”. Bien d’autres rubriques et informations complètent ce numéro, notamment le témoignage d’un des derniers survivants des Sonderkommandos, véritable riposte à la dernière provocation de Le Pen sur les chambres à gaz. Vous pouvez commander ce numéro au prix de 12€ à la page contact

 

Publié dans HISTOIRE | Pas de Commentaire »

Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 avril 2009

 

Message des déportés pour la Journée nationale

 

du souvenir des victimes et des héros de la déportation


Dimanche 26 avril 2009

 

Il y a 64 ans, les  camps de concentration et d’extermination étaient libérés par les armées alliées.

Les familles de disparus et les rescapés tiennent à marquer l’attachement qu’ils portent à cette Journée nationale de la Déportation. Ils soulignent également l’importance qu’ils attachent à celle du 8 mai qui commémore la victoire de la démocratie et des droits de l’Homme.

De l’issue de la seconde guerre mondiale, ne dépendait pas seulement la victoire ou la capitulation d’un État ou d’une coalition mais le triomphe ou la défaite de toute une conception raciste et hégémonique du monde.

Dans ce jour commémoratif de la délivrance des camps, dans tous les pays libérés du nazisme, nous célébrons cette liberté acquise au prix de tant de sacrifices. En France, comme dans la plus grande partie de l’Europe, la domination nazie a entraîné des exactions inouïes : pillage, persécutions raciales, répressions féroces contre ceux qui, confrontés aux crimes de l’occupant et de ses complices français, n’entendaient pas rester passifs.

Après 64 ans, il est inadmissible que les crimes avérés des nazis soient ignorés ou même contestés.

Plus que jamais, en ces temps d’incertitude, les déportés invitent donc leurs concitoyens à se garder des idéologies de l’exclusion et du nationalisme dominateur qui furent le fondement de cette idéologie perverse.

Avant la disparition des derniers survivants, nous incitons nos descendants, les historiens et les pouvoirs publics à sauvegarder la mémoire des événements douloureux que nous avons vécus.

Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD)
Association des Déportées et Internées de la Résistance (ADIR)
Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (FNDIR)
Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP)
Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de Disparus (UNADIF)
Union Nationale des Déportés, Internés et Victimes de Guerre (UNDIVG)

Publié dans HISTOIRE | Pas de Commentaire »

123456...12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy