ASTROPHYSIQUE • Comment fabriquer des astres miniatures

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2009

Suite au commentaire de Joëlle de pcfmaubeuge, je vous invite à lire d’autres articles permettant de mieux comprendre le projet et ses enjeux stratégiques.

Définition > Fusion contrôlée sur

http://www.futura-sciences.com/tags/NIF

12/09/2007

Aujourd hui encore, des installations militaires existent, aux Etats-Unis avec le NIF (National Ignition Facility) du Lawrence Livermore National Laboratory, et en France avec le LMJ (Laser Mégajoule) de Bordeaux, dédiées à la simulation des armes nucléaires et qui explorent la physique des lasers adéquats pour réaliser ce qu on appelle la fusion inertielle…

http://www.futura-sciences.com/fr/definition/t/phy sique-2/d/fusion-controlee_4989/

Définition du NIF:

 

Le National Ignition Facility, ou NIF, est un laser de recherche extrêmement énergétique, actuellement en construction au sein du Lawrence Livermore National Laboratory, à Livermore (Californie, États-Unis).

Le NIF aura des usages multiples. Cependant, ses deux fonctions principales seront le test des armes nucléaires des États-Unis et les expériences liées à l’énergie de fusion.

Lire la suite sur :

http://fr.wikipedia.org/wiki/National_Ignition_Facility

 

Laser : la barrière du mégajoule vient d’être franchie !

Par Laurent Sacco, Futura-Sciences    

Le 10 mars 2009, les 192 lasers équipant un dispositif du National Ignition Facility au laboratoire Lawrence Livermore (Californie) ont concentré 1,1 mégajoule sur une cible minuscule. C’est le premier laboratoire au monde à dépasser le mégajoule pour des faisceaux laser en ultraviolet.

La batterie de lasers équipant le dispositif du National Ignition Facility Project (NIF) est l’accomplissement de plus de 15 années de travail pour un investissement de près de 3,5 milliards de dollars, du même ordre que le coût du LHC. Ses applications sont bien moins pacifiques car son but essentiel est de permettre de tester en laboratoire la fiabilité des bombes H américaines et de simuler sans risques les explosions thermonucléaires.

Lire la suite de l’article sur : 

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/laser-la-barriere-du-megajoule-vient-detre-franchie_18811/

 

 L’article :

« Aux Etats-Unis, le plus grand laser au monde prêt à entrer en service » publié sur :

http://web.ifrance.com/actu/science/281373 insiste lui aussi sur les objectifs militaires du projet. 

 

Pour HAARP  voir  :

http://gaelle.hautetfort.com/archive/2008/05/12/le-projet-haarp.html

 

ASTROPHYSIQUE •  Comment fabriquer des astres miniatures
ASTROPHYSIQUE •  Comment fabriquer des astres miniatures dans ETATS-UNIS espaceur
Une expérience américaine reproduit les conditions régnant au cœur des étoiles et des planètes, afin de mieux les étudier.
espaceur dans Sciences
i96625963-sandlin espaceur
espaceur espaceur
Dessin de David Sandlin, The New York Times, Etats-Unis.
espaceur
espaceur espaceur

Pour un coût d’environ 1,8 mil­liard de dollars, la National Ignition Facility (NIF) installée à Livermore, en Californie, va braquer le laser le plus puissant du monde sur un point à peine plus gros qu’une tête d’épingle. But de l’opération : récréer pendant une fraction de seconde les conditions qu’on trouve au centre des planètes, et même des étoiles. Les chercheurs de Livermore espèrent ainsi réaliser une fusion nucléaire, la réaction à l’origine du rayonnement solaire, ce qui permettrait aussi à terme d’envisager l’aménagement de centrales à fusion produisant des quantités presque illimitées d’énergie propre.

Avant de parvenir à un tel résultat, les scientifiques aimeraient utiliser la puissance phénoménale de ce laser pour simuler ce qui se passe au cœur des planètes.

 

Lire la suite sur :

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=96625

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy