RSA : nouvelle roue de la fortune pour les pauvres !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2009

Publié sur marianne2.fr

Le RSA ou la pauvreté durable!

Brice et Martin, les apôtres de la solidarité au sein du gouvernement, s’invitent chez les r’mistes. Forcément, c’est pour apporter une bonne nouvelle. On n’expédie pas 1,2 millions de lettres pour raconter des bobards! Quoique…

 

(photo : psd - Flickr - cc)

(photo : psd – Flickr – cc)

A la manière du loto de la Française des jeux, Martin Hirsh fait sa com sur le RSA. Depuis le 1er avril (non, ce n’est pas une blague), tout le monde peut tenter sa chance pour savoir s’il peut en bénéficier. Pour cela, rendez-vous sur le site du haut commissaire. Le RSA, c’est peut-être pour vous ! Une nouvelle roue de la fortune pour les pauvres ?


Le RSA ou la pauvreté durable!

Un dispositif qui facilite le retour à l’emploi précaire.

Selon les premiers bilans qualifiés de « flatteurs » par le haut commissaire aux solidarités actives, le RSA augmenterait de 30% le nombre de reprises d’emploi par rapport au RMI. C’est vrai, mais ce qu’il oublie de préciser, c’est que les trois quarts de ces reprises d’emploi sont à temps partiel. Un mensonge par omission assurément ! Loin de nous l’idée de remettre en cause la bonne foi de M. Hisrh. Mais si on ajoute à cela le fait que 28% de ces nouveaux emplois ne sont pas durables parce qu’inférieurs à six mois, on tombe dans le délit d’oubli caractérisé. N’en déplaise à la mémoire sélective du haut commissaire, le RSA est une machine à créer du travail précaire.

Lire la suite sur :

http://www.marianne2.fr/Le-RSA-ou-la-pauvrete-durable!_a177757.html

 

Une Réponse à “RSA : nouvelle roue de la fortune pour les pauvres !”

  1. Bréda dit :

    Bien entendu, comme tous les petits « emplois » si on peut dire le mot emploi, comme ça pas comptabilisé comme chômeur, le pourcentage baisse et le gouvernement est tout content de lui !!!. Et pendant ce temps là, les jeunes et moins jeunes se battent tout simplement pour vivre, car il faut bien le dire tout haut, c’est bien de « vivre » et même « survivre » qu’il s’agit de plus en plus ; mais il faut « être patient », on pense bien à vous, après les banques, les industriels, les petits coups fourrés en arrière !!!.
    J’espère que le « peuple » va se réveiller et voir clair bien vite…

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy