• Accueil
  • > LIBERTES
  • > Liberté d’expression sur le Net : Numericable va-t-il imposer sa loi ?

Liberté d’expression sur le Net : Numericable va-t-il imposer sa loi ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 avril 2009

Télé-liberté censuré par Numéricable !

La liberté d’expression sur le net est sérieusement malmenée.

Sous la pression, semble-t-il, de Pierre Danon, PDG de Numericable, le portail Medialternative.fr et les cinq sites qu’il héberge, (Télé-liberté, collectif Guadeloupe Alerte Orange, Télé Keller, librairie Lady Long Solo et site collaboratif d’information et d’analyses medialternative) ont été « effacés », selon les termes de son hébergeur (LWS) – soit désactivés, rendus inaccessibles, depuis lundi 16 mars à 15 heures. 

On voit ici comment, alors que la loi instituant l’Hadopi n’était pas encore votée, la liberté d’expression sur le net peut être sérieusement malmenée.

Censure
Source : Wikipédia

La censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression de chacun. Elle passe par l’examen du détenteur d’un pouvoir (étatique ou religieux par exemple) sur des livres, journaux, bulletins d’informations, pièces de théâtre et films, etc. — et ce — avant d’en permettre la diffusion au public.

Par extension, la censure désigne différentes formes d’atteintes à la liberté d’expression, avant et/ou après leur diffusion (censure à priori et à posteriori). On distingue la censure politique (limitation par le gouvernement de la liberté d’expression) de la censure indirecte, non officielle, mais sous forme de pression, en particulier une forme de censure économique (due notamment à la concentration des médias, etc.) ; on peut aussi ajouter les phénomènes d’autocensure.

Source :

http://www.politis.fr/

 

Image de prévisualisation YouTube

Pour lire l’article de Politis, cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.politis.fr/Numericable-ne-lache-pas-prise,5644.html

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy