Humour : Le vrai visage de nos politiques

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2009

A voir sur :

Politicomedias, blog sarkophobe

http://www.politicomedias.eu/category/le-vrai-visage-de-nos-politiques/

Publié dans Humour | 1 Commentaire »

Délégation d’Elus communistes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2009

 

Publié sur pcfmaubeuge

logo11.gif


A leur demande, une délégation d’élus communistes de Sambre Avesnois sera reçue par monsieur le Sous Préfet en sous préfecture à Avesnes ce jeudi 26 mars à 10h00.

 Elle comprendra :

Madame Annick Mattighello, Maire de Louvroil,
Monsieur Bernard Baudoux, Maire d’Aulnoye Aymeries,
Monsieur Jean Claude Marret, Maire de Boussois,
Monsieur Jean Jarosz, Maire de Feignies,
Monsieur Alain Berteau, Maire de Fourmies,
Monsieur Arnault Beauquel, Conseiller Municipal de Jeumeont,
Monsieur Giuseppe Ascone, Adjoint au Maire de Louvroil (salarié de MCA),
Monsieur Jean Louis Simon, Conseiller municipal de Louvroil (salarié de Myriad),
Monsieur Claude Bourgeois, Conseiller municipal d’Hautmont (salarié de MCA)
Monsieur Daniel Barbarossa, Adjoint au maire de Maubeuge.

Cette délégation veut alerter le représentant de l’État sur le fait que notre Région déjà sinistrée est de celles qui paient le plus lourd tribu à la crise aggravant ainsi toutes les disparités et une situation sociale déjà préoccupante.

De ce fait, la délégation souhaite savoir de monsieur le Sous Préfet quelles sont les retombées concrètes pour la Sambre Avesnois, ses salariés et ses entreprises des différents plans de relance lancés par le gouvernement, demander des mesures exceptionnelles pour nos communes et intercommunales et venir en soutien à tous les salariés qui défendent leur emplois et leurs salaires.  

Daniel Barbarossa, Dir Cab de Mme Mattighello

Publié dans Politique nationale, PRECARITE, SERVICES PUBLICS, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Celanese : fermeture du site de production de Pardies

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2009

Source l’Humanité

Celanese sacrifie les salariés de son usine béarnaise

Hier, 23 mars, les représentants des salariés au CE ont appris que l’arrêt de la production et la fermeture interviendraient dans un délai de trois à sept mois, sept mois en cas de « paix sociale » et trois mois en cas de mouvement. Un chantage intolérable pour les salariés. 354 emplois sont en jeu dans l’entreprise elle-même. Mais les délais annoncés par Celanese risquent bien de déboucher sur une cascade de décisions meurtrières pour l’emploi sur tout le complexe chimique de Lacq.

Deux entreprises, Air liquide (50 salariés) et Yara (150 salariés), ont leur sort directement lié à Celanese. La direction d’Air liquide indique d’ores et déjà qu’elle réfléchit à s’en aller. Pour Yara, la production d’ammoniaque est directement liée à celle de Celanese. Mais une autre entreprise, la Soficar, a besoin de l’azote produit par Air liquide pour fabriquer sa fibre de carbone… Jusqu’où peut conduire cette sorte de chute de dominos dans le complexe de Lacq dont l’avenir est déjà très fragilisé par la perspective d’un départ de Total à la fin de l’extraction du gaz prévu pour 2013 ? Des milliers demplois sont en tout cas concernés.

Alain Masse, secrétaire de la CGT de Celanese, craint « cette réaction en chaîne qui risque de mettre en cause des milliers d’emplois sur le bassin de Lacq, mais aussi dans le transport ferroviaire et les activités de fret du port de Bayonne« . La CGT se montre « sceptique sur les possibilités de reclassements » compte tenu de la « spécificité des métiers concernés et de la moyenne d’âge assez élevée des salariés ».

Olivier Dartigolles, adjoint au maire de Pau et porte-parole du Parti communiste, et David Habib, député maire socialiste de Mourenx et président de la Communauté de communes de Lacq jugent « inacceptable », « intolérable » la décision de Celanese.  « Nous ferons tout ce qui est possible, en lien avec les salariés et leurs organisations, pour contrer cette décision et obliger l’Etat et les grands groupes industriels, dont Total, à prendre leurs responsabilités en investissant pour permettre le développement et la restructuration de l’ensemble du bassin industriel » a déclaré Olivier Dartigolles. Et de rappeler que le PCF demande en vain depuis des semaines que le préfet organise une table ronde sur l’avenir de Lacq.

+ d’infos sur :

http://www.humanite.fr/2009-03-13_Politique_Le-Bearn-n-accepte-pas-la-methode-Dallas

 

Publié dans ECONOMIE, PCF, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Bolkestein relooké

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2009

Source : Politis – 19 mars 2003

Le principe du pays d’origine réapparaît dans un règlement créant un statut de Société privée européenne, approuvé la semaine dernière par le Parlement européen.

Sans publicité, le Parlement européen a donné son aval, le 10 mars, à la création d’un statut de Société privée européenne (SPE). Un statut dont la mise en place figure parmi les recommandations prioritaires adressées par la Commission aux Vingt-sept pour le sommet de Bruxelles.

[...]

Outre les facilités de création accordées (faible capitalisation, inscription numérique…), le principal attrait de ce nouveau statut réside dans la possibilité pour les SPE d’avoir leur siège dans un pays de l’UE et leurs activités dans un autre. Elles pourraient ainsi transférer leur siège dans un Etat membre de leur choix. Bien évidemment, précise le projet, « la loi applicable est celle de l’Etat membre du siège statutaire de la SPE, relative aux sociétés à responsabilité limitée« .

[...] (par ailleurs) le statut de SPE a subrepticement été étendu à des entreprises plus importantes. L’exposé du projet de règlement indique qu’il peut « également profiter à des sociétés et à des groupes de plus grande dimensions« .


Dès lors, la Confédération européenne des syndicats craint que « les entreprises utilisent les statuts de la SPE pour se soustraire aux législations les plus protectrices« . Pour le président du groupe GUE, Francis Wurtz, « l’insistance mise sur les petites entreprises relève avant tout de l’habillage politique pour rendre présentable unne nouvelle mouture du tristement fameux principe du pays d’origine« . Et ce projet déjà bien avancé n’est que « du Bolkestein relooké« .

Publié dans ECONOMIE, EUROPE | Pas de Commentaire »

Retraites : le Medef veut porter le droit à la retraite à 61 ans

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2009

Actualisé le 24 mars

source : l’Humanité

Le Medef bat en retraite mais ne désarme pas.

Hier 23 mars, lors de la réunion de négociation sur la retraite complémentaire, le Medef a décidé de « renoncer » à retarder l’âge minimal de départ et a proposé de reconduire le précédent accord de 2003 jusqu’à la fin 2010. Cependant, son nouveau texte maintient une invitation aux pouvoirs publics à convoquer, avant décembre 2010, un « rendez-vous » avec les « partenaires sociaux » afin de « négocier sur tous les paramètres », âge inclus

« Le MEDEF plie mais ne rompt pas« , a commenté le responsable des négociateurs CGT en donnat un « avis négatif » sur ce projet d’accord.

En pratique, l’âge minimal reste fixé à 60 ans, mais les rendements des régimes définis en 2003 ne changent pas non plus. La baisse du niveau des pensions se poursuivra donc.

Quant au problème du financement, il demeure entier car aucune nouvelle ressource n’est apportée aux deux régimes (ARRCO et AGIRC). Ceux-ci devront puiser dans leurs réserves. 

La bataille pour la pérennité de la retraite par répartition et l’amélioration des droits des assurés reste donc bien d’actualité.

 

Lu dans Liberté Hebdo – du 20 au 26 mars

La retraite à 60 ans torpillée via

les « complémentaires » ?

On n’en parle pour l’instant qu’entre militants initiés et pourtant il s’agit d’une affaire qui touche 18,3 millions d’actifs et 11,4 millions de retraités. Depuis le 27 janvier, syndicats et patronat discutent de l’avenir de deux régimes de retraite complémentaire : l’Arrco (salariés du privé) et l’Agir (cadres).

Le Medef propose de faire cotiser un trimestre de plus par an à partir de 2011, de façon à parvenir en 2014 à un versement sans abattement à 61 ans ! Du coup, personne ou presque ne pourrait, dans les faits, partir en retraite à 60 ans. Difficile en effet, voire impossible, de se passer de la complémentaire qui constitue en moyenne 30 % du montant de la pension (55 % pour les cadres). Et encore, le Medef avait proposé initialement un versement à 63 ans en 2014, en rappelant que « l‘âge normal » devrait être 65 ans !

Les négociations autour de l’Arrco et l’Agir apparaissent donc comme le moyen détourné de torpiller à nouveau le droit à la retraite à 60 ans, déjà bien rogné par les réformes Balladur et Fillon mais aussi, plus récemment, par la mesure Sarkozy repoussant la possibilité de travailler jusqu’à 70 ans. Tous les syndicats ont dit non, pour des raisons de fond et de principe, la négociation n’ayant pas compétence pour décider de l’âge de départ en retraite.

A ce recul s’ajoutent des propositions qui feraient baisser le montant des pensions, notamment pour enfants, et de réversion. Le Medef argue que l’Arrco et l’Agir « courent à la faillite« . Cet alarmisme est contredit par les responsables techniques Arrco-Agir, qui prévoient un résultat négatif de 1,6 à 2,5 milliards d’euros en 2010. Surtout, les deux régimes possèdent entre 50 et 65 milliards d’euros en réserve !

Les syndicats font, en outre, remarquer  qu’une hausse de 1 % du point de cotisation assurerait l’équilibre des comptes jusqu’en 2030. Le prochain rendez-vous est prévu le 23 mars. La journée du 19 mars permettra peut-être de faire pencher la balance du bon côté…

Publié dans RETRAITES, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Lettre d’un commandant de gendarmerie que l’on sent un peu énervé…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2009

Envoyé par un ami
Lettre d’un commandant de gendarmerie que l’on sent un peu énervé….et ce n’est rien de le dire……

 

 

 Sujet :    Déplacement de l’Empereur SARKOZY 1er à Valence (Drôme)

Ce mardi 03 mars à 11h00, l’empereur SARKOZY était chez nous, dans la Drôme. A l’heure des économies, à l’heure où il faut se serrer la ceinture, il aura encore « claqué » des millions d’euros pour sa propagande !!!
1265 gendarmes déployés !!! Oui, vous avez bien lu 1265 ! 

Nous montons la garde 24h/24 à l’aérodrome de Chabeuil et à la gare TGV. Son altesse ne voulant pas venir en Falcon république, il vient en Airbus (plus spacieux et nettement plus « digne » de son rang, du moins le pense-t-il).
Seulement, il n’y a pas de rampe pour le faire descendre de  l’avion ; ce n’est pas grave, on en fait venir une, vite fait, par convoi  exceptionnel depuis Lyon !!!

Ce soir, je prends le boulot à 19h30, jusqu’ à demain 15h30… C’est ma troisième nuit ! Pour ne pas être gêné, l’Empereur aura la voie rapide Valence/ Romans coupée dans les deux sens pendant 30 mn. 60 voitures d’usagers de la SNCF (sur son passage) seront mises à la fourrière. Si jamais il y avait un contretemps, ce ne serait pas grave : un hélico Puma est tenu à sa disposition ainsi qu’un hélico Gazelle en appui….

Il va donc aller  faire le beau sur deux sites (Ecole de Chatuzange-le-Goubet et salle polyvalente d’Alixan) et pour se faire mousser, il a invité 3000 (TROIS MILLE) personnes à un petit vin d’honneur avant de remonter dans son avion à 14h00.  Je vous laisse faire le calcul de la facture à l’adresse des contribuables que nous sommes… 

 Dire que la France est au bord de la faillite et lui, il nous met une balle dans la nuque! 

En 26 ans, j’en ai fait des services de ce genre (sous Mitterand et sous Chirac) mais jamais je n’ai vu un tel déploiement et surtout un tel coût ! 

Pour info, c’est une évidence, mais il est bon de le dire… au moindre sifflet, au moindre tag,  à la moindre banderole hostile, le préfet saute ainsi que le Commandant de Groupement de gendarmerie….Pauvre France, nous sommes tombés bien bas avec un tel imposteur ! 

Bonne nuit à tous. Je suis non seulement écœuré mais révolté que tant d’argent soit claqué et que mes voitures de service affichent 250.000 km au compteur…

Signé : Un vieux commandant de la Gendarmerie, qui en a pourtant vu d’autres et c’est peu de le dire.

 

Publié dans Police, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Aujourd’hui à la une de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2009

 

Aujourd'hui à la une dans l'humanité une du jour

 

Publié dans EUROPE, PCF, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Education nationale : Xavier Darcos sur le départ ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2009

Source : marianne2.fr

Le directeur de Sciences po (Institut d’Etudes Politiques) – et chargé de mission de N. Sarkozy sur le lycée – Richard Descoings, était ce matin sur Europe1. Après avoir répété à plusieurs reprises que la réforme du lycée était abandonnée, ‘il n’y a plus de réforme », « on repart à zéro », sans apporter de précisions sur ce que seront ses préconisations, Richard Descoings a confirmé le départ imminent de Xavier Darcos.

Jean-Pierre Elkabbach : « Qui va porter cette réforme parce qu’en septembre, on peut imaginer que Xavier Darcos sera ministre d’autre chose…?« 

Richard Descoings : « Il faut un grand politique qui a un poids électoral très fort parce que tout va se décider sur les arbitrages budgétaires comme souvent.« 

Dans La Tribune, Xavier Darcos ne confirme ni n’infirme la nouvelle : « Si le Président de la République veut que je poursuive ma tâche au ministère de l’Éducation nationale, je le ferai avec enthousiasme. dans le cas contraire, je laisserai à mon successeur une réforme déjà très avancée.« 

Qui succédera à Darcos pour cette réforme « abandonnée » mais « déjà très avancée » ?!! Mystère ! Peu de « poids lourds » de droite semblent vouloir se jeter dans la mêlée… mais du côté des transfuges de gauche…!!! Certains attendent encore leur récompense !

En tout état de cause, ce n’est pas en supprimant des postes, des options, en surchargeant les classes… et en changeant de ministre qu’on fera du lycée actuel un véritable lycée démocratique. Espérons cependant que Nicolas Sarkozy ne « récompensera » pas Allègre en lui permettant de réaliser son seul objectif de ministre de l’Éducation nationale sous Jospin : « dégraisser le mammouth« !

Richard Descoings sur Europe1

http://www.dailymotion.com/video/x8r4k9_itw-de-richard-descoings-230309_news

 

 

Publié dans Education nationale, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Pétition contre les exonérations sociales et fiscales dont bénéficent les heures supplémentaires au détriment de l’emploi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2009

Mis à jour le 23 mars
Guillaume Duval, rédacteur en chef d’ Alternatives Economiques
http://www.dailymotion.com/video/x8q5xp

 

Mis en ligne le 16 mars
Pétition contre les exonérations sociales et fiscales dont bénéficent les heures supplémentaires au détriment de l'emploi dans ECONOMIE logoAE2

 

Bonjour,

Un mot pour vous informer qu’Alternatives Economiques a lancé une pétition contre les exonérations sociales et fiscales dont bénéficient les heures supplémentaires au détriment de l’emploi. Cette initiative est soutenue par l’hebdomadaire Marianne. Parmi les premiers signataires (voir ci-dessous) figurent les principaux dirigeants syndicaux du pays, de nombreux experts de l’emploi et du marché du travail ainsi que de nombreux acteurs de l’insertion par l’activité économique.

Si vous souhaitez soutenir cette initiative, la pétition peut être signée à l’adresse suivante : www.alternatives-economiques.fr/petition.
Et n’hésitez pas, bien sûr, à relayer cet appel autour de vous si vous le jugez pertinent…

 

Cordialement,

La rédaction d’Alternatives Economiques

Texte de la pétition :
Heures supplémentaires : il faut arrêter les frais

Au moment où la crise provoque une vive remontée du chômage, en particulier chez les jeunes, il faut revenir sur les exonérations sociales et fiscales accordées aux heures supplémentaires. En effet, dans le contexte actuel, l’emploi doit être la priorité absolue de l’action des pouvoirs publics. Or, les exonérations fiscales et sociales décidées en 2007 ne visaient qu’à accroître le nombre des heures supplémentaires effectuées par les salariés déjà en activité. Et, en dépit de la récession, le nombre des heures supplémentaires déclarées a en effet progressé de près de 40 millions entre le quatrième trimestre de 2007 et la même période de 2008, soit l’équivalent de 90 000 emplois à plein temps. Ces mesures contribuent donc manifestement à dissuader les entreprises qui en auraient la possibilité d’embaucher des jeunes ou des chômeurs alors que les quelques trois à quatre milliards d’euros qui leur ont été consacrés en 2008 pourraient avantageusement être mis au service de la création d’emplois. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement et au parlement d’abroger sans délai les mesures défiscalisant les heures supplémentaires et les exonérant de cotisations sociales.

Parmi les premiers signataires :
Michel Abhervé, acteur de l’insertion par l’activité économique ; Gérard Aschieri, secrétaire général de la Fédération syndicale unitaire (FSU) ; Stéphane Beaud, sociologue ; Alain Caillé, sociologue ; Gilbert Cette, professeur d’économie ; Jacques Chemarin, dirigeant mutualiste ; François Chérèque, secrétaire général de la Confédération française démocratique du travail (CFDT) ; Denis Clerc, économiste, fondateur d’Alternatives économiques ; Dominique Crepel, président de la Chambre régionale de l’économie sociale du Nord – Pas de Calais ; Jean-Baptiste De Foucauld, président de Solidarités nouvelles face au chômage (SNC) ; Jacques Dughera, acteur de l’insertion par l’activité économique ; Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives Economiques ; Pierre Ferracci, président-directeur général du groupe Alpha ; Philippe Frémeaux, président-directeur général d’Alternatives Economiques ; Jacques Freyssinet, économiste ; Jean Gadrey, économiste ; Bernard Gazier, économiste ; le collectif Génération précaire ; Eric Heyer, économiste ; Florence Jany-Catrice, économiste ; Pierre Khalfa, porte-parole de l’Union syndicale Solidaires ; Nicole Maestracci, présidente de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS) ; Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière (FO) ; Jean-Paul Maréchal, économiste ; Joël Maurice, économiste ; Dominique Méda, sociologue ; Hervé Nathan, rédacteur en chef à Marianne ; Alain Olive, secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes (UNSA) ; Serge Paugam, sociologue ; Thomas Piketty, économiste ; Jean-Paul Raillard, directeur du cabinet Syndex ; Maurice Szafran, directeur de Marianne ; Bernard Thibault, secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT) ; Carole Tuchszirer, économiste ; Bernard Van Craeynest, secrétaire général de la Confédération française de l’encadrement-Confédération générale des cadres (CFE-CGC).

 


Si vous souhaitez soutenir notre initiative, la pétition peut être signée à l’adresse suivante :
www.alternatives-economiques.fr/petition.

 

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, Syndicats | Pas de Commentaire »

28 mars 2009 : Journée mondiale de mobilisation face au G20

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2009

28 mars 2009 : Journée mondiale de mobilisation face au G20 dans ECONOMIE arton3590-3fc6c

Lors du Forum social mondial à Belèm en janvier 2009, il a été décidé de faire du 28 mars 2009 une journée mondiale de mobilisation face au G20. Le 2 avril, journée de la tenue du G20, une manifestation est prévu sur les lieux, à Londres.

En France, un collectif unitaire s’est mis en place et a décidé d’appeler à une manifestation à Paris, samedi le 28 mars, 14h (RV à l’Opéra pour aller à la Banque de France).

Dans plusieurs villes s’organisent également des actions unitaires. Différentes organisations politiques participent au collectif unitaire dont le PCF et soutiennent avec leur signature la manifestation parisienne. Sur le site www.stop-g20.org, une carte indique les lieux où des actions se préparent.

Rejoignez le mouvement international de mobilisation du 28 mars 2009 !

Nous ne paierons pas pour leurs crises
Le 28 Mars, imposons nos solutions face au G20

Le G20, qui regroupe les gouvernements des 20 pays parmi les plus riches du monde, se réunira le 2 avril à Londres avec la prétention d’apporter des réponses à la crise. Nous qui intervenons sur les terrains sociaux, économiques, écologiques, de la paix ou de la solidarité internationale savons les dégâts qu’ils ont eux-mêmes causés.

Ces dégâts sont la conséquence d’un modèle ultra-libéral fondé sur le laisser-faire, l’accumulation des profits à court terme par une minorité, la spéculation financière, la répartition inégale des richesses, un système commercial injuste, le recours à l’endettement irresponsable et/ou illégitime, le productivisme, le pillage des ressources naturelles, la privatisation des services publics et la militarisation des rapports internationaux…

 

Lire la suite… »

Publié dans ECONOMIE, PCF, Syndicats | Pas de Commentaire »

123456...17
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy