• Accueil
  • > AFRIQUE
  • > Touaregs : Fils du vent, du sable et des étoiles…

Touaregs : Fils du vent, du sable et des étoiles…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2009

 

Le peuple touareg, associé dans l’imaginaire occidental au désert du Sahara, traverse aujourd’hui une période déterminante pour sa survie. Nié dans sa réalité culturelle et identitaire en Algérie et en Libye, il est victime d’un véritable génocide au Niger et surtout au Mali. La communauté internationale reste muette devant cette répression et continue à ignorer la volonté du peuple touareg à prendre en charge le développement de son territoire traditionnel.

 

Les frontières politiques actuelles, héritées de la colonisation, ont artificiellement découpé le territoire touareg en plusieurs parties intégrées à cinq pays différents : l’Algérie, le Niger, le Mali, la Libye et le Burkina Faso. Le pays touareg se définit par une communauté culturelle qui noue ses liens identitaires autour d’une langue, et sur la base d’une organisation familiale, sociale et politique.

Touaregs : Fils du vent, du sable et des étoiles... dans AFRIQUE carte

La carte du pays touareg

Le tableau ci-dessous montre le pourcentage estimé que représente la communauté touarègue par rapport à l’ensemble de la population de chaque pays. Le Niger, le Mali et le Burkina Faso sont composés chacun de plus d’une dizaine d’ethnies. La  communauté touarègue est la 2ème en nombre, au Niger et la 4ème au Mali. En Algérie et en Libye les Touaregs sont peu nombreux mais l’ensemble de la population de ces deux pays est de souche berbère.

Pays

Population

Touaregs

%

Commentaire

Niger 10 millions 1.5 à 2 millions 15 à 20

Le Niger est le pays où on trouve la plus grande communauté touarègue

Mali

9 millions

900 000 10

Le Mali est le pays où la répression contre les Touaregs a été la plus féroce. 

Libye 4 millions 200 000 5 La Libye ne reconnaît pas l’identité berbère d’une manière générale.
Algérie 28 millions 100 000 0,5 L’Algérie accueille également des dizaines de milliers de Touaregs qui ont fui la répression au Mali et au Niger.
Burkina Faso 10 millions 50 000 0,5 Le Burkina Faso est le seul pays où les Touaregs ne souffrent d’aucune discrimination particulière.

Survie Touareg Temoust :
http://membres.lycos.fr/temoust/index1.htm

Pour connaître l’histoire du peuple Touareg, visiter le site :

http://www.aligouran-voyages-niger.com/Pages%20Aligouran/Agadez%20Touareg%20Culture.html

 

Septembre 2007, naissance du pays Touareg
Image de prévisualisation YouTube

 

En solidarité avec le peuple touareg en lutte, un rassemblement a eu lieu le 19 avril 2008 au Trocadéro à Paris.

http://www.dailymotion.com/video/x5dwdx

 

Le peuple Touareg est victime de la richesse de son sous-sol qui est exploité depuis 40 ans par les pays du nord et en particulier par la France et depuis peu par la Chine.

Dans un très large rayon autour des mines d’uranium à ciel ouvert, toute forme de vie est anéantie par la contamination. Les Touaregs sont écrasés par le rouleau compresseur du profit et du capitalisme sauvage, spoliés dans leurs biens et leurs droits de peuple autochtone.

Le peuple touareg n’aspire qu’à vivre sur son territoire, surmonter les mutations de la société, assurer son existence et son développement en étant partie prenante de la gestion de son territoire.

(Le MRAP – 17 avril 2008 – extrait)

 

Image de prévisualisation YouTube

Almoustapha TAMBO, peintre Touareg d’Agadez (Niger) Cliquez sur le lien pour découvrir ses oeuvres.

Festival Touareg au Niger
http://www.dailymotion.com/video/x4g0l3

6 Réponses à “Touaregs : Fils du vent, du sable et des étoiles…”

  1. guyon dit :

    Pour vous signaler le changement d’url du blog d’Almoustaha TAMBO

    http://altambopeintre02.canalblog;com/
    Merci de ce très bel article

  2. Merci à Guyon mais le lien indiqué ne fonctionne pas.

    Je vous en donne deux autres qui vous permettront de mieux connaître cet artiste :

    http://www.culture-aventure.fr/projections/acteurs/2008/20080204-Almoustapha-Tambo.htm

    http://www.enfants-air.com/photos/peintures-tambo.htm

    Nelly

  3. ehadnetran dit :

    Effectivement, une coquille rend le lien inactif :

    voilà l’url exacte

    http://altambopeintre02.canalblog.com/

  4. guyon dit :

    PAS DE NOM

    Non, frère d’outre-mer / Surtout pas de nom / Je ne suis pas le fils / Du vent et des nuages / Je suis le fils de la fange / De la fange stérile et rouge / Sables, montagnes et pierres / Je suis le fils de la terre / Maternelle / Silence, oubli, mépris / Je suis l’enfant des douleurs / ETERNELLES / Non, frère, je ne suis pas / Je ne suis plus / Le Seigneur du désert / Mais l’esclave / Des horizons nus

    Rhissa Rhossey, poète touareg de Tchirozérine

    « Jour et Nuit, Sable et sang », poèmes sahariens (ed transbordeurs 2005)

    Rhissa Rhossey a pris les armes au cours de la première rebellion armée des Touaregs du Nod-Niger. Lui et sa famille ont été emprisonnés.
    Infirmier au dispensaire de Tchirozérine, Rhissa se bat maintenant avec sa plume, avec le même engagement, le même courage, prenant le risque de connaître à nouveau l’emprisonnement;

    LA RESISTANCE ETAIT EN MOI

    Il fut un temps où j’ai porté la résistance / Au plus profond de mes fibres / Elle était dans mon sang / Elle était dans mes larmes / Elle était dans ma sueur / Elle était ma moêlle épinière / La résistance était mon souffle / Elle était les pulsations mêmes de mon pouls / Elle était en chaque atome de mon corps / La résistance était en moi / Elle était dans mes nerfs / Et dans mes muscles

  5. yasida dit :

    LES MOTS

    Les mots!
    Ils sont dociles
    Doux et charmants
    Ils vous suivent partout
    Tout au long des chemins
    Et vous font tout dire

    Il faut beaucoup de patience
    Pour les apprivoiser
    Surtout quand ils sont d’une autre race
    Il suffit d’un rien pour les effaroucher
    Je crois qu’ils n’aiment pas le bruit
    Et préfèrent la solitude

    Ils sont omnivores
    Ils se nourrissent d’un grain de joie
    D’un grain de douleur
    Ils boivent l’eau des océans, des mers
    Et même des petits ruisseaux

    Le poète est leur berger
    Il les compte et recompte chaque soir
    Quand le silence descend sur la terre
    Pourvu qu’ils soient au rendez-vous
    Il y a des mots.. Blancs d’innocence
    Gais comme des agneaux
    Il y en a des Noirs comme des corbeaux
    Amers comme des bourreaux
    Et d’autres tristes comme des tombeaux
    Ce sont là des mots douleurs
    Et moi pour les exorciser je veux
    Des mots volcans
    Laves fumantes de vérité
    Des mots tempêtes
    Désarçonnant des remparts de préjugés
    Des mots brasiers

    Ce sont de grandes chevauchées
    Des mots inapprivoisés Des mots débridés
    Qu’il me faut
    Ce sont des mots indisciplinés
    Des mots sans limite
    Des mots sans entrave
    Des mots sans papier
    Des mots « viole-frontière qu’il me faut
    Des mots nomades-sans-escale

    Il me faut des mots boucliers
    Des mots rebelles
    Des mots pilonne-caserne
    Des mots mine-Cubli
    Des mots roquettes-mépris
    Je veux des mots [eux follets Je veux des mots feux follets
    Je veux des mots fous
    Des mots, des mots furieux
    Des mots Forts

    Mais les deux que j’aime le plus sont
    RÉSISTANCE et LIBERTÉ
    Qui toujours s’écrivent en lettres de sang

    Khaï ! Quelle est cette poussée d’adrénaline
    Qui soudain me prend ?
    Des mots, rien que des maux !

    Rhissa Rhossey
    « Jour et Nuit, Sable et Sang »,
    poèmes sahariens
    (ed transbordeurs)

  6. yasida dit :

    ÉTERNEL CRI

    Pour que le soleil éclose
    Brisons la carapace du silence
    Lâchons le temps des mots
    Sur le rideau de l’indifférence

    CRIONS CRIONS
    Ce cri
    Commun à tous
    Ce cri qui a traversé les siècles
    et les continents

    Toujours jeune, toujours frais
    Comme né d’aujourd’hui
    Pourtant, Pourtant
    Aussi vieux que l’homme

    Ce cri qu’on nomme
    Liberté, Dignité
    Et qu’on poussera
    Tant qu’il y aura des chaînes

    Éternel cri

    Rhissa Rhossey

    http://fr-fr.facebook.com/rhissa.rhossey

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy