Sarkozy , VRP du nucléaire français en Afrique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2009

img2.jpgimg00013.jpg

« La « France A Fric » a de beaux jours devant elle » (lepost.fr)

Vendredi, N. Sarkozy a achevé à Niamey (Niger) son voyage-éclair en Afrique. Au cours des cinq heures « accordées » à ce pays, il a été essentiellement question d’uranium. Selon Le Figaro, cette visite « découle » de l’accord signé, en janvier dernier, entre Areva et le gouvernement nigérien pour l’exploitation de la mine d’uranium d’Imouraren. A partir de 2012, et cela pendant 35 ans, Areva pourra exploiter cette mine qui devrait produire au moins 5 000 tonnes d’uranium par an.

Alors que N. Sarkozy ne cesse de parler de « redistribution des richesses », on s’aperçoit qu’Areva, implantée au Niger depuis plus de 40 ans, n’a jamais permis à ce pays de sortir de la pauvreté. Cette implantation n’a rien apporté aux populations, en particulier aux Touaregs qui ont été expropriés par l’armée nigérienne pour faciliter les opérations françaises.

NIGER/ TANDJA responsable de l’assassinat de 100 civils au Nord Niger.

Depuis le début de l’année 2007 les « FAN » (Forces Armées Nigériennes) dont le chef et responsable se dénomme Mr Tandja Mamadou,ont assassinés plus de 100 civils.
Ces civils sont des nomades Touareg accompagnant leur troupeaux ou des passagers transitant entre le Nord Niger et l’Algérie ou de simples maraîchers. Tous étaient Touareg !
À ce jour aucune association Internationale de défense des droits de l’Homme n’a prit officiellement position sur ces crimes.
Mr Sarkozy et ses amis de AREVA, avec le soutient complice de la Chine et des autres Etats achetant des concessions au Nord Niger pour piller l’uranium, se taisent.
Combien de Touaregs Mr TANDJA pourra-t-il avoir à son tableau de chasse avant de se faire sanctionner par les plus hautes autorités internationales ?

(Source :  http://issikta.blogspot.com/ 19/07/2008)

Areva est loin d’être neutre dans le conflit qui oppose les Touareg au gouvernement de Niamey. En octobre dernier, lors d’un colloque à Paris, un responsable du groupe a invité le gouvernement français à donner plus de moyens au gouvernement nigérien pour mater les Touaregs. Depuis, une association Touareg et une ONG allemande ont porté plainte contre Areva devant le tribunal de Paris pour provocation à la discrimination et à la haine raciale

Le groupe Areva nie les expropriations : «Le site se trouve en plein centre d’un désert ‘‘plat’’, sans aucun relief, explique son porte-parole, Yves Dufour, au JDD. Cette immense superficie n’est pas habitée. Et le droit foncier n’étant pas abouti au Niger, peu de personnes possèdent un terrain dans les deux tiers nord du pays.» Argument bien fallacieux puisque la population de ce territoire est majoritairement nomade ou semi-nomade. Et même si les nomades ne possèdent pas de biens fonciers, ils ont besoin de pâturages et d’eau pour leurs troupeaux.

De nombreuses ONG accusent Areva de « négligences » en matière de protection sanitaire et environnementale.

Mardi, la députée européenne des Verts Hélène Flautre a estimé que « l’exploitation est une catastrophe sanitaire, environnementale et pour les droits des peuples« .

« Areva pollue l’eau, contamine les terres des Touaregs, laisse des dépôts d’extraction dangereux sans confinement, et le suivi sanitaire de ses salariés est très insuffisant« , a-t-elle accusé. (source : Romandie News)


Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy