• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 26 mars 2009

Liberté de la presse : Affaire Rue89/France3

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2009

Communiqué de la LDH

Depuis le 1er juillet 2008 le site Rue89 diffuse une vidéo du président Sarkozy quelques minutes avant son interview au journal de France 3. Deux de ses journalistes seront convoqués par la police judiciaire le 1er avril prochain.

Deux journalistes de Rue89 sont convoqués le 1er avril par la police judiciaire. Qu’ont-ils fait ? Le site diffuse depuis le 1er juillet une vidéo du président Sarkozy quelques minutes avant son interview au journal de France 3. On le voit furieux contre un technicien qui ne lui a pas dit bonjour, rappeler à un journaliste qu’il avait protesté contre sa mise au placard, dire que les manifestations en France, ça va changer…

Officiellement, l’Elysée n’a fait aucune démarche, mais dès le lendemain, l’avocat de France 3 écrivait à Rue89 en prétendant que la chaîne du service public avait des droits sur cette vidéo en tant que productrice de l’émission et entreprise de communication audiovisuelle. Il demandait la cessation immédiate de la diffusion de la vidéo, et la révélation des sources. Le site d’information n’ayant pas déféré à cette injonction, une plainte a été déposée, et il s’est trouvé un procureur de la République à Paris pour ne pas la classer sans suite.

La Ligue des droits de l’Homme, qui a lancé depuis un an une réflexion sur les médias, s’inquiète de cette grave dérive : les attaques incessantes du pouvoir et de l’UMP contre la presse, la multiplication des perquisitions, gardes à vue et autres procédés pour obtenir des journalistes qu’ils livrent leurs sources sont intolérables. A cet égard, le projet de loi sur la protection des sources indique dans son dernier état qu’un journaliste ne peut être obligé de révéler ses sources.

Si le président de la République veut faire valoir ses droits, il connaît le chemin des tribunaux. L’instrumentalisation d’un média public contre un média privé, et l’usage de la justice pénale contre la presse, sont inadmissibles. La Ligue des droits de l’Homme rappelle que la France est régulièrement condamnée par la Cour européenne des droits de l’Homme pour ses atteintes à la liberté de la presse.

Paris, le 26 mars 2009

 

Reporters sans frontières exprime sa vive inquiétude

 

« Nous dénonçons l’escalade judiciaire concernant des affaires liées à la notion de protection des sources. Le chef de l’Etat a promis, pendant sa campagne pour l’élection présidentielle en 2007, de renforcer la protection des sources. Or, jusque-là rien n’a été fait. Non seulement, le projet de loi sur cette question est toujours en attente d’une deuxième lecture à l’Assemblée nationale, mais surtout, les procédures engagées contre des journalistes pour leur demander de révéler l’identité de leurs sources ne cessent d’augmenter. »

 

Deux journalistes de France3 ont également été convoqués par la PJ le 1er avril. Ils auraient été « identifiés » par des vidéos de surveillance interne à France Télévisions.

 

Baromètre de la liberté de la presse

16 0 143 9 69

Source :

http://www.rsf.org/rubrique.php3?id_rubrique=19

 

Publié dans LIBERTES, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Communiqué de l’intersyndicale de RFI

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2009

 Chez ces gens là, Monsieur, on aime l’argent…

 

En plein scandale sur les rémunérations des dirigeants d’entreprises qui licencient, où en sommes nous à RFI ?
Notre curiosité aurait dû s’arrêter là où commence le secret d’Etat. Mais nous avons tout de même réussi à apprendre certaines choses :

Alain de Pouzilhac et Christine Ockrent ont le même salaire :
310 000 € annuels chacun.
C’est plus que Barack Obama, Angela Merkel ou Nicolas Sarkozy. Ces 310 000 € peuvent également être comparés avec les 130 000 € de notre précédent PDG, Antoine Schwarz.
Mais pour nos nouveaux patrons, il ne s’agit là que d’un salaire fixe minimum. Il semble qu’il faille encore au moins lui ajouter environ 70 000 € de part variable faite de primes de résultat et de bonus pour les  responsabilités du binôme à la tête de la holding.
On se souvient que Nicolas Sarkozy avait demandé il y a plus d’un mois aux dirigeants d’entreprises qui licencient de renoncer à leurs bonus. Nos dirigeants, eux, n’ont renoncé à rien. Et pourtant, ils sont payés par l’argent des contribuables…. pour nous licencier.
Il est vrai que donner l’exemple, assumer une part infime des sacrifices qu’ils veulent nous imposer, cela leur reviendrait encore trop cher. Car leurs salaires sont loin de leur suffire.

Une fracture sociale, culturelle et morale

Christine Ockrent continue imperturbablement ses « ménages ». En décembre, elle avait vendu à Paris-Match « en exclusivité » une interview d’Ingrid Bétancourt pour 10 000 €. Le 5 mars, elle a animé une remise de prix pour la Fondation L’Oréal. C’est illégal ? Non, mais c’est indécent. Car selon le code de déontologie, « un journaliste digne de ce nom » s’interdit d’utiliser sa notoriété à des fins commerciales.
Alain de Pouzilhac, lui, n’est pas journaliste, mais à la tête de l’AEF, il est censé défendre les valeurs de la France. Cela ne l’empêche pas d’avoir des responsabilités au Conseil d’administration de Joagroupe, une société de casinos. C’est interdit ? Non, mais c’est indécent.
Notre couple dirigeant s’estime dans son bon droit, ne voit là rien de choquant. À l’évidence, il prend le mot « valeurs » au premier degré. À nous cela coûte cher en réputation et en crédibilité.
Pour parler comme eux, en terme d’image : cela n’est pas bon pour la « marque RFI ».

« Je suis pour interdire d’interdire », déclare Alain de Pouzilhac à VSD. C’est vrai que ces gens là ne s’interdisent rien.
Entre eux et nous, il y a désormais une fracture sociale, culturelle et morale.

FO    -    SNJ    -    SNJ-CGT    -    SNRT-CGT

manifestation du 19 mars

http://www.dailymotion.com/video/x8qpj8_manif-rfi-19-mars_news

 

Publié dans LIBERTES, Politique nationale, Syndicats | Pas de Commentaire »

Délit d’information

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2009

Lu sur marianne2.fr

Rue89 convoqué par la police le 1er avril: une mauvaise blague

Pour avoir diffusé des images de Nicolas Sarkozy avant son intervention télévisée du 30 juin 2008, nos confrères de rue89 sont poursuivis en justice par France Télévision, sur pression de l’Elysée. Une bonne raison pour les soutenir financièrement.

rue89.com

    Capture : rue89.com

Ces images, tout le monde les a vu : Nicolas Sarkozy, arrivant sur le plateau de France 3, énervé, désagréable avec un technicien, tutoyant le directeur de l’information et glissant un sous entendu haineux sur la télé publique. Pour ce « off » du président de la République avant son intervention télévisée du 30 juin 2008, France Télévision a porté plainte contre X pour « vol, recel et contrefaçon » et deux journalistes de rue89 (Pierre Haski et Augustin Scalbert) ont été convoqué pour audition le 1er avril.

L’Elysée « a du insister »
Ces images de trop n’ont pourtant fait que confirmer des traits de caractère particulièrement détestables du Président et c’est bien lui qui s’en prend à nos confrères : « il a fallu qu’on insiste pour qu’ils portent plainte », glissait un conseiller de l’Elysée à Pierre Haski, en parlant de France Télévision. La chaîne publique aurait trop rechigné à se faire le bras armé du prince, il a du lui forcer la main.

Tous les magazines, tous les quotidiens, les radios, télévisions et la majorité des sites web d’info ont relayé avec gourmandise, commenté sans fin ces 7 minutes 30… Maintenant, rue89 s’expose à une procédure de justice, des frais d’avocat et une éventuelle amende. Autant de frais qu’il serait normal de les aider à couvrir en achetant des briques sur leur mur de soutien. Tout le monde a aimé le spectacle, maintenant, il est temps de donner un petit quelque chose pour que les artistes ne soient pas de leur poche !

Publié dans LIBERTES, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Le Front national va très mal !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2009

Envoyé par
« UN ECOLO EN SAMBRE-AVESNOIS »

« L’affiche rose », signe que le Front National va très très mal

Les affiches du candidat FN Louis Aliot à Carmaux (DR)

Les affiches du candidat FN Louis Aliot à Carmaux (DR)

Et voilà. On arrive au bout du bout de la frappadinguerie. Jean Jaurès, dreyfusard passionné, antinationaliste forcené, universaliste généreux, pacifiste visionnaire, bête noire de l’extrême droite (qui finit par le tuer),  est embrigadé sur une affiche par le FN, parti qui défend des valeurs quasiment inverses aux siennes.

Quelle sera la prochaine affiche du Front ? « Le FN lit l’Humanité ? »

Le parti lepéniste ne sait plus quoi inventer pour ne pas disparaître des écrans radars. Alors il reprend une bonne recette de Nicolas Sarkozy qui a eu le culot, pendant sa campagne de 2007, d’embrigader différents héros de la gauche, Jaurès, Blum, ou Guy Môquet. Naguère, du temps de Charles Pasqua au ministère de l’Intérieur, les frontistes disaient :  « Plutôt que voter pour la copie, votez pour l’original. » Entre la droite et l’extrême droite, les rôles copieurs/copiés sont désormais inversés.

 

Voici quelques citations de Jean Jaurès et de Jean-Marie Le Pen. En les alternant, cela donne un drôle de dialogue :

 

Jean Jaurès :  « La République, c’est le droit de tout homme, quelle que soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté ».

Jean-Maire Le Pen :  « Le jour où nous aurons en France, non plus 5 millions mais 25 millions de musulmans, ce sont eux qui commanderont. Et les Français raseront les murs, descendront des trottoirs en baissant les yeux. »

Jean Jaurès :  « La cruauté est un geste de servitude :  car elle atteste que la barbarie du régime oppresseur est encore présente en nous. »

Jean-Marie Le Pen :  « Je n’ai rien à cacher. J’ai torturé parce qu’il fallait le faire. Quand on vous amène quelqu’un qui vient de poser vingt bombes qui peuvent exploser d’un moment à l’autre et qu’il ne veut pas parler, il faut employer des moyens exceptionnels pour l’y contraindre. »

Jean Jaurès :  « Quel que soit l’être de chair et de sang qui vient à la vie, s’il a figure d’homme, il porte en lui le droit humain. »

Jean-Maire Le Pen :  « Les sidaïques, en respirant du virus par tous les pores, mettent en cause l’équilibre de la nation. »

Jean Jaurès :  « La peine de mort est contraire à ce que l’humanité depuis deux mille ans a pensé de plus haut et rêve de plus noble. »

Jean-Marie Le Pen :  « Personnellement je suis pour le rétablissement de la peine de mort, d’abord parce qu’elle n’autorise pas la récidive. »


Publié dans Elections europeennes, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Revalorisation des pensions : 1 % au 1er avril !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2009

1er avril : 

1% seulement pour la revalorisation des pensions!

 

La FGR-FP a été reçue en audience, avec les U.C.R, par un conseiller du premier ministre et, avec le pôle des retraités, par un conseiller du secrétaire d’État à la Fonction publique.

Le chiffre de 1%, confirmé par nos interlocuteurs à Matignon comme à la Fonction publique, n’est pas un poisson d’avril!  La FGR-FP et les UCR ont fait part de leur déception et de leur colère à l’image de celles que vont ressentir les retraités.

Lors de l’audience à Matignon, jeudi 12 mars, un conseiller auprès du ministre du travail participait également à l’entretien. Le premier point abordé a été celui de la revalorisation des retraites et pensions.
La FGR-FP et les UCR ont exposé leur analyse, celle du gouvernement procède d’une autre logique !

 

FGR-FP et U.C.R.(*)

Analyse gouvernementale :

·1    2,8% d’inflation en moyenne pour 2008

·2    1,36% de revalorisation en moyenne (1,1% en janvier + 0,6% en septembre)
2,8 – 1,36 = 1,44%

·3    Il faut ajouter l’inflation prévisionnelle 2009 annoncée à 0,4%.

La revalorisation des pensions au 1er avril devrait au minimum être de 1,84%.

·1    Et si l’on veut tenir compte du retard de 3 mois, elle devrait être de :
12/9 x 1,84  =
2,45%

 1    La prévision d’inflation pour 2008  était de 1,6%, l’inflation constatée de 2,8%. La différence est donc de 1,2%. Le « coup de pouce » de septembre de 0,6% (en réalité 0,8% mais avec 0,2% au titre de 2007 est à déduire).

En conséquence, pour 2008 l’ajustement doit être de 0,6% auquel s’ajoute 0,4% d’inflation prévisionnelle pour 2009.

·1    0,6%+0,4%= 1%

 

Pour les « petites » retraites, demander qu’il n’y ait pas de retraite en dessous de 1000€ c’est hors de portée, tellement le coût est astronomique, notre système de retraite reposant sur la répartition et, donc sur un équilibre qui doit être solide.
Les conseillers jugent importantes la revalorisation du minimum vieillesse (qui n’est pas une retraite) et la réévaluation du minimum contributif (qui ne concerne que les retraites nouvellement liquidées). Pour eux, le Gouvernement s’est attaché à lutter contre la pauvreté en ciblant les plus démunis.

Pour les dépenses de santé aussi le gouvernement juge son action importante : augmentation de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, lutte contre les dépassements d’honoraires en exigeant des médecins l’affichage des tarifs et la remise d’un devis et la lutte contre la désertification médicale est en marche !

Quant à la dépendance, il s’agit d’un dossier complexe qui n’est pas reporté mais retardé. Le nouveau ministre a besoin de s’approprier le dossier et de plus l’année 2009 est très chargée ! Mais la direction reste la même : assurance individuelle et « gage patrimonial ».

En conclusion, nos revendications seraient irréalistes et la politique suivie serait  la bonne! Le décalage entre la réalité que nous côtoyons dans nos organisations respectives et sa perception dans les cabinets ministériels est atterrant !

A la Fonction publique, le 16 mars, dans la délégation du Pôle des retraités, les démonstrations sont identiques sur la revalorisation des pensions, cependant le conseiller a reconnu qu’il y avait un problème de crédibilité de l’indice des prix, l’inflation ressentie étant plus importante que l’inflation effective, surtout après un « pic ».
Mais à moyen terme, le véritable sujet de préoccupation sera : comment va-t-on payer les retraites et pensions?  Ce qui est fort inquiétant !

Quant à  la commission économique de la nation chargée de fixer l’inflation prévisionnelle pour 2009, inflation déjà publiée dans la presse depuis plusieurs jours, elle a, en fait, déjà eu des échanges avec le gouvernement et ne fera que confirmer le taux retenu par ce dernier ! Une commission à l’utilité incontestable !

Pour la réversion, aucun changement actuellement dans la Fonction publique (voir dossier mis à jour).

La suppression de la demi-part pour les « parents isolés » et ses répercussions négatives en terme de pouvoir d’achat pour de nombreux veufs et veuves n’a donné lieu à aucun commentaire. Il serait effectivement inutile!

(*) U.C.R: (Unions confédérales de retraités)

 

Publié dans Politique nationale, RETRAITES, Syndicats | Pas de Commentaire »

24 mars Journée mondiale de la Tuberculose

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2009

Carte des cas de tuberculose dans le monde en 2007

Carte des cas de tuberculose dans le monde ...

Mardi, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a publié son 13e rapport sur cette maladie :

  • 1,7 million de morts en 2007, soit un mort toutes les 15 secondes.
  • 9, 27 millions de nouveaux cas en 2007 contre 9,24 millions en 2006*,la plupart en Asie (55%) et en Afrique (31%).
  • plus de 5 500 déclarations de cas, chaque année en France ; + 5% en 2007.

* Cette hausse est à relativiser, puisque compte tenu de la croissance démographique, le nombre de cas par habitant a baissé de 1%. Mais cette baisse est très lente. En 2000, la communauté internationale s’était engagée à diminuer de moitié d’ici à 2015 le taux de mortalité lié à la tuberculose. L’objectif est encore loin d’être atteint.

En France, la maladie touche 8,9 habitants sur 100 000. Les départements les plus touchés sont ceux de la Guyane et de l’Ile de France. En Seine-Saint-Denis, on dénombre 30,7 cas pour 100 000 habitants et 28 / 100 000 à Paris.

Les populations les plus touchées sont les personnes en situation de très grande pauvreté et les sans-abris. Pour les SDF, on estime le nombre de cas à 22,1 pour 100 000. 

plus d’infos sur la maladie sur :

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=tuberculose_pm

 

http://www.dailymotion.com/video/x7gd8k

Publié dans Monde, SANTE | Pas de Commentaire »

Valeo : colère et sentiment d’injustice chez les salariés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2009

Lu dans l’Humanité du 25 mars

« Dix euros par salarié, le pactole pour le PDG »

« Écoeurés, dégouttés, scandalisés. Il n’y a pas assez de mots pour qualifier l’état d’esprit des salariés face à l’énorme parachute doré octroyé à notre PDG. » Déléguée centrale CGT chez Valeo, salariée du site de Châtellerault (Vienne), Brigitte Archambault peine à trouver les mots justes tellement « ça ne passe pas ». « Il serait parti en juin, avant la crise, cela aurait été scandaleux ; mais aujourd’hui, alors que 1 600 emplois doivent disparaître, ça ne passe pas du tout. Vous vous rendez compte ? 3,26 millions d’euros d’indemnités ? Et nous, on n’arrête pas de nous répéter que le plan de restructuration est justifié ? S’il n’y a pas de sous pour les salariés, il n’y en a pas pour le PDG ! », lâche la syndicaliste.

Hier matin, à l’annonce de cette indemnité de départ, la colère n’a pas éclaté violemment, mais localement, les salariés ont manifesté leur indignation : sur le site de Mondeville, dans le Calvados, les salariés ont opté pour un débrayage tandis qu’à Châtellerault (Vienne), ils ont accroché des pancartes acerbes aux grilles de l’usine. « Dix euros par salarié, le pactole pour le PDG », pouvait-on ainsi lire, en écho à l’échec des négociations salariales annuelles qui se sont soldées par une augmentation salariale moyenne de 0,5 %, soit 10 euros par mois pour les bas salaires.

Les propos du gouvernement affirmant qu’il s’opposera au versement de cette prime de départ sont loin de convaincre les salariés. « L’État, qui est tout de même le 2e actionnaire de Valéo, avec 8 % du capital, ne fait rien et ne dit rien », martèle Brigitte Archambault. « Il dit simplement que c’est honteux, mais, à aucun moment il ne dit à Thierry Morin « vous devez renoncer à ce parachute » et « cet argent doit servir à l’emploi ». » De l’argent, qui, faut-il le rappeler, provient en partie des deniers publics, l’État ayant récemment injecté 19 millions d’euros dans le groupe via le Fonds stratégique d’investissement (FSI).

Alexandra Chaignon

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Envolée du chômage : + 79 900 demandeurs d’emploi en février

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2009

Envolée du chômage : + 79 900 demandeurs d'emploi en février dans ECONOMIE chom-3source france-info.com

 

Après un mois de janvier noir, les statistiques de février confirment la hausse du chômage dans notre pays.

Près de 80 000 demandeurs d’emploi supplémentaires en février, ce qui n’est guère mieux qu’en janvier puisque février ne compte que 28 jours.

Ces chiffres ne concernent que les demandeurs d’emploi de catégorie A (aucune activité).

Leur nombre total est de 2,384 millions, + 3,5% en un mois (3,7% pour le Nord-Pas-de-Calais), + 19% en un an.

Si l’on ajoute les demandeurs d’emploi des catégories B et C, le nombre de demandeurs d’emploi est de 3,4 millions en métropole.

Les jeunes sont les plus touchés :

+ 3,9% en un mois, + 21,6% en un an (catégories A,B et C). En catégorie A : + 5,1% en un mois, + 32 % en un an. (source : lesechos.fr)

 4,5 millions d’Européens devraient perdre leur emploi  selon l’organisation patronale européenne . (source : Web-libre)

 

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, PRECARITE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy