• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 10 mars 2009

GAZA : un court-métrage israélien contre le blocus

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2009


GAZA : un court-métrage israélien contre le blocus dans GAZA - PALESTINE espaceur
GAZA •  Un court-métrage israélien contre le blocus
espaceur dans International
i95341Gaza espaceur
espaceur espaceur

 

Dans le court-métrage de Yoni Goodmann, un jeune palestinien tente en vain de sortir de la bande de Gaza
espaceur
espaceur espaceur

Yoni Goodman, le directeur de l’animation du film d’Ari Folman Valse avec Bachir qui vient de recevoir le César du Meilleur Film étranger, vient de livrer un court-métrage d’animation intitulé Closed ZoneYediot Aharonot.

« J’ai commencé à travailler sur ce film avant l’opération Plomb durci et l’entrée de l’armée israélienne dans la bande de Gaza [27 décembre–17 janvier]. Par la suite, le contenu du film a beaucoup évolué », explique Yoni Goodman, qui avait lui-même participé à l’opération Raisins de la colère lancée contre le sud du Liban en 1996. « Au début de cette opération, nous étions convaincus de l’action militaire que nous entreprenions. Mais quand il y a eu la tragédie de Kfar Kana [lors de l'opération menée du 11 au 27 avril 1996, plus de cent civils ont été tués suite à un bombardement israélien sur le village de Kfar Kana où ils s'étaient réfugiés dans une base des forces des Nations unies], j’ai compris que nous étions en train d’écrire notre propre tragédie. La même situation et les mêmes sentiments se sont reproduits lors de la dernière opération militaire israélienne contre la bande de Gaza. »

« J’ai été élevé dans l’idée que notre morale était la seule valable, et j’ai le sentiment qu’actuellement la « liebermanisation » des esprits est en marche [en référence à Avigdor Lieberman, chef d’Israël Beiteinou, un parti d’extrême droite qui est arrivé en troisième position lors des dernières législatives]. J’espère qu’il s’agit que d’un épiphénomène. Mais c’est très inquiétant de savoir qu’une telle personne a été élue sur la base de slogans fascistes. » [Zone fermée], dans lequel il dénonce le blocus israélien imposé à la bande de Gaza depuis juin 2007 après la prise de pouvoir des islamistes du Hamas, rapporte

espaceur

Source : Courrier international

Publié dans GAZA - PALESTINE, International | Pas de Commentaire »

Cambriolage à Neuilly

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2009

Vu sur Sarkopithèque

Les bijoux de l’ex première dame 

ceciliaattiaslacombe

Comme l’annonçait Le Parisien du 29 janvier 2009, citant l’estimation donnée par la police, Cécilia Attias s’est fait dérober “500 000 euros en bijoux, colliers et parures“. Un vol perpétré début janvier dans un appartement de Neuilly alors inoccupé.

Et comme le relève Le Canard Enchaîné “La valeur de ce larcin pose un amusant problème“. En effet, si l’on se réfère à la déclaration de situation patrimoniale du Sieur Sarkozy, sous le titre “Collections, objets d’art, bijoux, pierres précieuses, or“, le couple avait indiqué la mention “Néant“.

On peut donc en déduire que Richard Attias a été très largement et très rapidement généreux avec sa nouvelle conquête. À moins que…

Source : Le Canard Enchaîné du 04 Février 2009 I Illustration © Lacombe.

Publié dans INFOS | Pas de Commentaire »

19 mars : les enseignants seront en grève

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2009

Le 19 mars, les enseignants seront en grève aux côtés de tous les salariés du public et du privé pour faire entendre leurs revendications. Nous publions ici la lettre que Jacques Michon, maire de Waziers, avait envoyée le 27 janvier à l’Inspecteur de l’Éducation nationale, en espérant que la lecture de cette courageuse prise de position citoyenne et républicaine inspire tous les élus qui, en janvier, ne se sont pas manifestés.

19 mars : les enseignants seront en grève dans Education nationale pdf réponsejmichon.pdf

Publié dans Education nationale, INFOS, PCF, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE mars 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2009

Feignies ensemble                    PCF

        Feignies pour tous       mars N°14

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« La seule vraie solution à la crise sociale actuelle consiste à réduire fortement les inégalités.« 

Jean Gadrey, économiste, professeur à l’Université de Lille-1

Rentrée 2009 : Le service public de l’Education nationale en danger

L’argument premier des réformes de Xavier Darcos est la lutte contre l’échec. Mais derrière de belles paroles se cache une réalité bien plus sombre et il apparaît que la lutte contre l’échec scolaire est un nuage de fumée destiné à masquer les objectifs réels de cette réforme : faire des économies.

Au plan national : 13 500 suppressions d’emplois à la rentrée 2009 dont 6 000 en primaire et maternelle alors que dans le même temps il y aura 15 000 élèves en plus !

Dans la région : C’est plus de 226 emplois supprimés dans les écoles dont 193 maîtres des RASED (Réseau d’Aide Spécialisé pour les enfants en difficulté).

A Feignies : Un poste de maître G est supprimé dans le RASED. Le maître G est un enseignant spécialisé qui prend individuellement l’enfant qui a des difficultés à aborder les apprentissages scolaires de par son comportement dans la classe. En favorisant l’intégration scolaire de cet élève, il aide ainsi non seulement cet enfant mais aussi la classe.  On voit donc qu’avec la suppression de 1500 postes des RASED, les élèves en difficultés lourdes vont être abandonnés à leur sort, c’est à dire abandonnés dans leur classe sans aide spécialisée. L’enseignant se retrouvera alors devant la double difficulté de gérer cet élève en souffrance tout en faisant cours au reste de la classe. Une équation sans solution.

École maternelle menacée : Les 2 et 3 ans seraient exclus de l’école pour être accueillis par des assistantes maternelles ou en crèches et jardins d’éveil payants, donc à la charge des familles. Les communes et les associations pourront-elles accueillir l’ensemble de ces enfants ? Dans le Nord, la scolarisation des 2/3 ans est passée de 60 % à 40 %.

En lycée : De nombreuses sections disparaîtront. Les remplacements ne pourront pas être assurés dans certaines disciplines (anglais, mathématiques, lettres…) en raison de la suppression de nombreux postes de titulaires-remplaçants. Des classes de 28 à 33 élèves…

Des économies pour le public… mais pas pour le privé :

« Je suis le ministre de toutes les formes d’enseignement, […] C’est pourquoi, dès cette année, un fonds d’intervention spécifique « Espoir banlieues » sera créé sur le budget de l’Éducation nationale pour permettre le financement des dépenses de fonctionnement des établissements privés qui accepteraient d’ouvrir des classes dans les banlieues.

Je me fixe un premier objectif pour la rentrée 2008, la création de 50 nouvelles classes de l’enseignement privé dans les banlieues et je couplerai chaque fois que possible ces projets d’ouverture de classe avec les internats d’excellence.”

 

Sous couvert de réformes, on assiste à un véritable sabordage

 

du service public de l’Éducation nationale

 

 Loi BACHELOT

 

« Le but réel de la loi Bachelot, c’est démanteler le service public. »

André Grimaldi, professeur de médecine à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

 

Avec les 900 signataires d’une lettre au président de la République, parmi lesquels 300 professeurs de médecine, André Grimaldi réclame le retrait de la partie « hôpital » du projet de loi Bachelot.

-  Cette loi ne porte que sur la gestion : qu’il y ait un seul directeur dont la mission principal n’est pas d’améliorer la qualité des soins mais de mettre l’hôpital à l’équilibre financier.

Exemple : à l’hôpital Saint-Joseph, à Paris, au nom du déficit, on  a fermé le service des maladies infectieuses, du sida, parce que non rentable financièrement.

-  Des médecins et des chirurgiens payés différemment. Certains, venant de l’extérieur, seront payés à l’activité. Or, dans une équipe, pour que ça marche, tout le monde doit être sur le même rythme. Si l’un est payé au nombre de malades qu’il voit, et l’autre uniquement sur le temps de travail, comme salarié, si le premier gagne quatre fois plus alors qu’il ne travaille pas plus que le second, le travail en équipe, si nécessaire en hôpital, ne sera plus possible.

-  La tarification à l’activité (T2A) – Si 70 % des revenus d’un médecin hospitalier dépendent de l’activité, ce médecin fera de l’activité en multipliant artificiellement le nombre d’actes d’hospitalisation. Et tout ça coûtera plus cher à la Sécu !!!

-  Le but réel, c’est de démanteler le service public. C’est si vrai que les mots « service public » sont absents de la loi. Il n’y a plus que des « missions de service public » qui peuvent être vendues à la découpe. Ce qui est en préparation, c’est : le non-rentable, le très cher, se fera à l’hôpital, le reste plus rentable dans les cliniques privées.

 

Il faut lancer un vrai débat national, citoyen, avec tous les acteurs concernés. Première chose à faire : prévoir une enveloppe financière séparée pour le service public et les hôpitaux privés à but non lucratif d’un côté et une autre pour le privé lucratif. Ensuite, discuter de l’organisation des soins de façon transparente, en veillant à ce que les besoins réels s’expriment.

On ne peut pas gérer les flux de malades comme des flux de marchandises avec, en bonne logique capitaliste, comme priorité la seule rentabilité.

 voir sur le blog l’analyse de quelques-uns des articles de la loi (article publié le 5 mars)

Bientôt plus d’urgences la nuit, près de chez vous ! La loi Bachelot prévoit la fermeture des urgences de proximité la nuit, le week-end et les jours fériés.

Nord / Pas-de-Calais : Six services d’urgence pour 4, 1 millions d’habitants ! Pour Feignies, ce serait le CH de Valenciennes.

Les élections européennes du 7 juin, le démantèlement du service public de santé…  vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois, de 17 h 30 à 19 h à la salle polyvalente, Place de l’église.

 

 

Publié dans Education nationale, Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies, SANTE, TRACT | Pas de Commentaire »

Ah notre bonne santé !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2009

Lu dans HD
LES CHIFFRES

366%

C’est, selon l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales), et d’après une étude de la CPAM de Paris, le taux moyen de dépassement par rapport au tarif de la Sécurité sociale pratiqué par les médecins exerçant leur activité libérale dans les hôpitaux du secteur 2 (conventionnés avec honoraires libres). 

92 000

C’est en euros la rémunération annuelle moyenne de 583 chirurgiens hospitaliers, liée à leur seule activité libérale… (Chiffres publiés par “Les Échos” du 2 février 2009)

Les bons comptes de la générale

de santé pour l’année 2008

Premier groupe de cliniques privées en France et en Europe (206 établissements), 16% du marché français de l’hospitalisation privée.

87,2 millions d’euros

Bénéfice net, soit + 91,2% par rapport à 2007

+ 89,3%

Bénéfice net par action : + 89,3% par rapport à 2007

Du budget global à la tarification à l’acte

La tarification à l’activité (T2A) a été mise en place progressivement depuis 2005 dans les cliniques et les hôpitaux privés. Auparavant, l’assurance maladie attribuait aux hôpitaux un budget global, reconduit quasiment mécaniquement d’une année sur l’autre. Désormais, le financement est attribué en fonction des actes pratiqués pendant les séjours.

A chaque acte (radio, analyse, acte chirurgical…) est attribué un code et un tarif. Ce système favorise la multiplication des actes techniques les mieux cotés et ne prend pas en compte, par exemple, le temps passé avec les malades ou les familles.

Publié dans Politique nationale, SANTE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy