Ils ont osé le faire…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2009

Protéger la vie, quitte à semer la mort

 

« L’avortement est encore plus grave que le viol. » Voilà la justification scandaleuse donnée la semaine dernière par l’archevêque de Recife au Brésil, don José Cardoso Sobrinho, à sa décision d’excommunier l’équipe de médecins ayant pratiqué l’avortement d’une fillette de neuf ans. Violée par son beau-père depuis l’âge de six ans, l’enfant s’était retrouvée enceinte de jumeaux. Vu son âge et sa corpulence (36 kg pour 1,33 m), la grossesse mettait sa vie en danger. Détail sans importance pour l’Eglise du Brésil, qui, à défaut d’avoir réussi par ses pressions à empêcher l’intervention médicale, a dû se contenter de chasser de ses rangs les médecins, la mère de la fillette, mais pas le beau-père violeur, qui abusait aussi de la grande soeur de quatorze ans, handicapée. Le Vatican a pleinement soutenu cette position par la voix du cardinal Giovanni Battista Re, qui a estimé samedi, dans la Stampa, que « c’est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes qui avaient droit de vivre« .

Au Brésil, le président Lula et le ministre de la Santé ont qualifié de « déplorable« , »extrémiste » et « inopportune » la décision de l’Eglise. La directrice de l’hôpital où a eu lieu l’avortement a déclaré que, « bien que catholique« , elle « remerciait Dieu » de faire partie des personnes excommuniées, car elle « déteste la violence sexuelle« .

Fanny Doumayrou
Source : l’Humanité – lundi 9 mars 2008

2 Réponses à “Ils ont osé le faire…”

  1. Nell dit :

    Au début de notre ère,le Vatican et Don José Cardoso Sobrinho auraient sans doute condamner le Christ pour avoir sauvé Marie-Madeleine de la lapidation ! Je suis d’ailleurs étonnée que cet archevêque n’ait pas proposé la lapidation de la petite après son accouchement ! Cela lui aurait permis de tendre la main aux fondamentalistes des autres religions monothéistes.
    Je veux bien croire que les « deux jumeaux conçus » étaient innocents mais je me demande quel crime avait commis la fillette pour mériter la mort. A quand le retour des exorcismes et de l’Inquisition ?!!!

    Dans son intervention, la représentante de la Pologne au meeting du Zénith parle de l’alliance « du trône et de l’autel » et dénonce la régression des droits des femmes dans son pays. Dommage que cette intervention ait été écourtée car elle montre bien ce qui nous attend si nous ne luttons pas contre la « ultra-droite » qui nous gouverne actuellement. Encore une raison supplémentaire de manifester le 19 mars.

  2. anne lise dit :

    Drôle de paradis que voila : maison close, association pour violeur, actionnaire de l’âme on n ‘a plus envie d y aller….

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy