• Accueil
  • > Luttes
  • > Petit historique de la conquête des droits des femmes

Petit historique de la conquête des droits des femmes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mars 2009

La Journée de la femme, une bonne idée?

 

Manifestation pour la Journée internationale de la femme en 1980.

Manifestation pour la Journée internationale de la femme en 1980./MENANTEAU/SIPA

La création de cet événement international remonte au début du XXe siècle.

L’idée a été lancée en 1910 par une journaliste allemande, Clara Zetkin, alors que des femmes socialistes de tous pays sont réunies à Copenhague pour défendre leurs droits et réclamer le droit de vote.

>> Pour voir notre infographie animée sur la conquête des droits des femmes, cliquez ici

Il faudra attendre 1917 pour que la date du 8 mars soit fixée, en référence à la journée de grève des ouvrières de Saint-Pétersbourg (le 23 février dans le calendrier julien), qui donne le signal de la Révolution russe cette même année.

Après 1945, la Journée internationale de la femme devient une tradition dans le monde entier. Mais il faudra attendre 1977 pour qu’elle soit reconnue par les Nations Unies. En France, c’est le gouvernement socialiste de Pierre Mauroy qui instaure le caractère officiel de la célébration en 1982.

d’après 20minutes.fr

Les femmes forment la majorité des travailleurs précaires, elles sont les premières victimes du temps partiel contraint et des nouvelles exigences de la flexibilité.

Elles sont doublement exploitées, discriminées tout simplement parce qu’elles sont femmes.

Plus que jamais, ce 8 mars doit retentir du cri de toutes celles qui subissent oppressions et ségrégations, de toutes celles qui relèvent la tête. Pour changer le quotidien de millions de femmes, les communistes luttent, avec les associations féministes, pour obtenir une réelle égalité en tirant par le haut TOUS les droits.

Partout, les femmes doivent gagner l’autonomie économique, disposer librement de leurs corps, avoir accès à la contraception et à l’IVG. Elles doivent pouvoir se faire entendre et participer à l’exercice de TOUS les pouvoirs. Il faut mettre l’Europe aux couleurs du féminisme, constitutif de toute transformation de la société.

Extrait de l’édito de  Laurence Cohen – Membre du Comité exécutif national du PCF

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy