Pétition : STOP à la vie chère

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2009

 

Pétition 19 MARS : STOP à la vie chère et à la

 

rentabilité financière au mépris des salariés, des

 

pensionnés, de la jeunesse et des familles.

 

LA CRISE ? C’EST EUX !!! LA SOLUTION C’EST NOUS, RASSEMBLES ET UNIS !!! MANIF DU 19 MARS ? J’Y SERAI AVEC VOUS !!!

Signez la pétition

STOP !

- À la vie chère, à la précarité, au chômage et à la pauvreté.
- À la rentabilité financière au mépris des salariés.
- Aux exonérations de fiscalités et de cotisations patronales inefficaces pour l’emploi stable.

PRIORITE !

- À l’augmentation des salaires et des retraites.
- Aux droits à l’emploi qualifié et à la santé.
- À la taxation des revenus financiers et aux prélèvements sur les dividendes des actionnaires
- Un pôle public pour réorienter l’argent de la finance.

L’argent éclabousse les riches !

- Les 500 plus grosses fortunes pèsent 280 milliards d’€
- Les firmes du CAC 40 en 2008 ont distribué 57 milliards d’€ aux actionnaires et fait 110 milliards d’€ de profils.
- Les patrons des grandes entreprises se sont donnés + de 40% d’augmentation de salaires et alors qu’ils n’ont donné que 1,1% pour leurs salariés.

Le plan d’urgence de Sarkozy est insuffisant !!

Nous ne sommes pas dupes ça suffit !

- Plus de concurrence n’a jamais fait baissé les prix ! Au contraire, cela a toujours fait baisser la masse des salaires et des emplois ! Exemple : Gaz ou essence !
- Allonger le temps de « cotisation retraite » ne remplira pas les caisses, pire cela appauvrira les retraités !
- Les franchises médicales, les forfaits hospitaliers, les prestations non remboursées cassent notre solidarité face aux progrès médicaux !

L’URGENCE IMPOSE !!!

- Un pôle public pour réorienter l’argent de la finance.

- Les banques ne doivent plus faire n’importe quoi avec l’épargne des salariés. La transparence doit être la règle et nous proposons des droits et pouvoirs nouveaux pour les salariés, les syndicats, les élus, les populations pour décider de son utilisation.

- Réorienter l’utilisation des 360 milliards du plan d’aide accordé sans contrepartie aux banques et engager la constitution d’un pôle financier public à partir de la Banque Postale, d’Oséo, de la Caisse des Dépôts et des caisses d’épargne. Renoncer définitivement au Traité de Lisbonne qui attise l’incendie financier et refonder les missions et le rôle de la Banque centrale européenne.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy