• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 20 février 2009

Le préfet des Hauts-de-Seine aurait-il besoin d’un nouvel informaticien ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2009

Lu sur le blog Hexagone – Catherine Coroller, journaliste à Libération

20 février 2009

Le casse-tête chinois qui exaspère le préfet

Très colère et très pète-sec, Patrick Strzoda, le nouveau préfet des Hauts-de-Seine. Crime de lèse-majesté, les militants du Réseau éducation sans frontières (RESF) ont protesté auprès de lui contre Images l’arrestation, le 11 février, de Shixiong Lin. Ce Chinois arrivé en France en 2003, père d’une petite Juliana née ici, est incarcéré au centre de rétention de Palaiseau, dans l’attente d’une éventuelle expulsion vers son pays d’origine. Dès qu’ils ont eu connaissance de cette affaire, les militants du RESF ont procédé comme à l’habitude, en submergeant la boîte mail du préfet de messages de protestation. Très agacé, Patrick Strzoda, leur a répondu, menaçant au passage de s’en prendre à Shixiong Lin. Voici ses deux mails:

De : STRZODA Patrick PREF92 *
Envoyé le : Jeudi, 19 Février 2009, 17h21mn 20s

M…
Votre message est le 50ième que je reçois concernant la situation de M. LIN et il y en a encore 50 qui sont enregistrès sur ma boite.
Vous êtes en revanche le premier émetteur à qui je réponds et vous serez le seul pour qui je le ferai; si vous avez donc la possibilité de faire connaitre ma réponse à tous ceux qui, comme vous, ont décidé d’inonder ma messagerie de centaines de messages strictement identiques, voici ma réaction.
Je viens de prendre mes fonctions de Préfet des Hauts-de-Seine.
Quand je suis sollicité pour réexaminer une décision d’éloignement qui relève de ma responsabilité, je suis  enclin à le faire naturellement, surtout si la demande se fonde sur des motifs humanitaires.
En revanche, tant que mes collaborateurs et moi nous ferons l’objet de vos harcèlements bureautiques je refuserai systématiquement et par principe de réexaminer un dossier d’éloignement.
D’ailleurs, je ne lirais même plus les messages.
Je ne peux pas accepter que notre outil de travail, a savoir notre réseau de communication, soit détourné de sa vocation et embolisé par des pratiques aussi primaires.
La situation de M LIN ne sera donc pas réexaminée.
Bonsoir

Lire la suite… »

Publié dans Politique nationale | Pas de Commentaire »

Un homme est mort

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2009

Article paru le 19 février 2009 dans la Tribune libre de l’Humanité

Danik Ibrahim Zandwonis, rédacteur en chef des Nouvelles Etincelles (hebdomadaire du Parti communiste guadeloupéen)

Un homme est mort

Cette nuit, un homme

est mort. Un mort de plus. Mort à Pointe-à-Pitre

dans la nuit noire qui

s’est lourdement abattue

sur une Guadeloupe en lutte.

Un homme est mort parce que, depuis 30 jours, le gouvernement français s’est enfermé

dans sa surdité. Un homme

est mort, c’était un syndicaliste. Il est mort sans savoir si, aujourd’hui ou demain,

ceux qui obligent tout un peuple à marcher

pour sa dignité comprendront pourquoi il est mort.

La tristesse est dans le camp du LKP.

Un homme est mort, comme en février 1952,

comme en mai 1967. Notre histoire est toujours

une histoire de morts. Car, dans la colonie,

on meurt d’être colonisé, on meurt de vouloir se libérer des chaînes qui, jusqu’en 1848, privaient

les Guadeloupéens de ce bien si précieux qu’est

la liberté. Un homme

est mort. Militant CGTG, militant culturel du groupe Akiyo, proche du collectif LKP. Il était de ceux

qui continuent de croire qu’une cause juste obtient toujours un large soutien. Mais la vie l’a quitté

et il laisse à ses camarades le flambeau d’un combat qui continuera. Ici, chez nous, la violence est

une ombre hélas trop fidèle, qui ne lâche pas

l’homme noir. Un homme est mort en Guadeloupe, terre de conflits toujours plus âpres. Un homme

est mort aussi parce que l’État français,

cyniquement, joue le pourrissement.

Un homme est mort comme sacrifié parce que

les conditions n’ont jamais été réunies

pour qu’enfin les revendications avancées

par le collectif LKP se traduisent par des actes responsables. L’État fuyant, l’État absent,

l’État arrogant et souvent méprisant,

l’État menteur, l’État zigzagueur, l’État sans grâce à nos yeux, l’État dans toute sa « colonialitude » n’est jamais le même à 8 000 km de Paris.

Ici l’État est répressif, sans coeur, parfois haineux, voire raciste parce qu’unicolore. Un homme mort, comme bien d’autres, depuis que ce jour de 1635 quand, au nom du roi de France, cette terre

des Caraïbes est devenue française, anglaise,

puis française. C’est cela l’histoire des peuples

qui n’ont jamais eu la maîtrise de leur histoire. Alors ils sont morts par centaines, par milliers,

ici ou à Verdun, dans les Dardanelles

ou en Indochine, parfois dans la casbah,

car là-bas, chez nous, on meurt aussi pour

des causes qui ne sont pas nôtres.

Un homme est mort bêtement. C’est injuste.

 

Publié dans Guadeloupe, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Manifestations régionales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2009

A Lille : Universitaires et travailleurs sociaux ont réuni environ 4 000 personnes. Voir le diaporama sonore sur :

http://www.lavoixdunord.fr/actualite/Dossiers/Webtour/2009/02/20/article_lille-convergence-des-luttes-sur-le-pave-lilloi.shtml

 

A Valenciennes :  Environ 3000 manifestants, metallos et enseignants, dans les rues pour la défense de l’emploi et du pouvoir d’achat. Voir les phots de la manifestation sur :

http://photos.lavoix.com/main.php?g2_itemId=74568

 

 

Publié dans Politique nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, SOCIETE, Syndicats | Pas de Commentaire »

Antilles : le document qui prouve le mensonge gouvernemental !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2009

Antilles : le document qui prouve le mensonge gouvernemental !

Dans un pré-accord, Yves Jégo avait bien concédé la revendication de 200 euros pour tous, avant de se déjuger une fois revenu à Paris. Le site Mediapart en a publié le fac-similé, téléchargeable ci-dessous :

 

http://www.humanite.fr/Antilles-le-document-qui-prouve-le-mensonge-gouvernemental

 

Publié dans DOM-TOM, Guadeloupe, Non classé, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Pétition : STOP à la vie chère

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2009

 

Pétition 19 MARS : STOP à la vie chère et à la

 

rentabilité financière au mépris des salariés, des

 

pensionnés, de la jeunesse et des familles.

 

LA CRISE ? C’EST EUX !!! LA SOLUTION C’EST NOUS, RASSEMBLES ET UNIS !!! MANIF DU 19 MARS ? J’Y SERAI AVEC VOUS !!!

Signez la pétition

STOP !

- À la vie chère, à la précarité, au chômage et à la pauvreté.
- À la rentabilité financière au mépris des salariés.
- Aux exonérations de fiscalités et de cotisations patronales inefficaces pour l’emploi stable.

PRIORITE !

- À l’augmentation des salaires et des retraites.
- Aux droits à l’emploi qualifié et à la santé.
- À la taxation des revenus financiers et aux prélèvements sur les dividendes des actionnaires
- Un pôle public pour réorienter l’argent de la finance.

L’argent éclabousse les riches !

- Les 500 plus grosses fortunes pèsent 280 milliards d’€
- Les firmes du CAC 40 en 2008 ont distribué 57 milliards d’€ aux actionnaires et fait 110 milliards d’€ de profils.
- Les patrons des grandes entreprises se sont donnés + de 40% d’augmentation de salaires et alors qu’ils n’ont donné que 1,1% pour leurs salariés.

Le plan d’urgence de Sarkozy est insuffisant !!

Nous ne sommes pas dupes ça suffit !

- Plus de concurrence n’a jamais fait baissé les prix ! Au contraire, cela a toujours fait baisser la masse des salaires et des emplois ! Exemple : Gaz ou essence !
- Allonger le temps de « cotisation retraite » ne remplira pas les caisses, pire cela appauvrira les retraités !
- Les franchises médicales, les forfaits hospitaliers, les prestations non remboursées cassent notre solidarité face aux progrès médicaux !

L’URGENCE IMPOSE !!!

- Un pôle public pour réorienter l’argent de la finance.

- Les banques ne doivent plus faire n’importe quoi avec l’épargne des salariés. La transparence doit être la règle et nous proposons des droits et pouvoirs nouveaux pour les salariés, les syndicats, les élus, les populations pour décider de son utilisation.

- Réorienter l’utilisation des 360 milliards du plan d’aide accordé sans contrepartie aux banques et engager la constitution d’un pôle financier public à partir de la Banque Postale, d’Oséo, de la Caisse des Dépôts et des caisses d’épargne. Renoncer définitivement au Traité de Lisbonne qui attise l’incendie financier et refonder les missions et le rôle de la Banque centrale européenne.

 

Publié dans PETITION, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy