Universités : Axel Kahn ne soutient pas la réforme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 février 2009

Jeudi, dans « Face à la crise », Nicolas Sarkozy avait indiqué que le président de l’Université Paris-Descartes, Axel Kahn, était favorable au projet de réforme Pécresse. Or, samedi, sur Europe 1, Axel Kahn a demandé au Chef de l’Etat de retirer ce projet.

« Depuis plus d’un an j’étais favorable à une modification du décret fixant le service des enseignants chercheurs, » a déclaré le chercheur, qui s’était initialement prononcé en faveur de la réforme avec d’autres présidents d’université dans les colonnes du journal Le Monde. « Aujourd’hui l’affaire est emmanchée de telle sorte qu’elle n’aboutira pas, » a-t-il poursuivi.

« Puisque le président de la République a fait l’honneur d’accorder quelque poids à mon avis, il s’est réclamé de moi, qu’il m’écoute : M. le président de la République, vous n’arriverez pas à faire passer ce décret aujourd’hui et par conséquent il faut reprendre le dialogue, voir comment on évalue le métier des enseignants chercheurs, comment on valorise toutes leurs activités. »

*****************

«Il faut cesser de faire passer les universitaires pour des paresseux.» 

Daniel Fasquelle, député UMP du Touquet

 

Enseignant-chercheur à l’université du Littoral et doyen de la faculté de droit, Daniel Fasquelle ne soutient pas la réforme.

«Je veux rapprocher deux mondes qui veulent la même chose, mais ne se comprennent pas», assure-t-il. Et de dénoncer, à l’instar des grévistes, le trop grand pouvoir donné au président de l’université et la modulation des heures de cours, présentée comme une sanction. «Le malaise est grand, souligne le chercheur. Pour la première fois depuis sa création, l’université du Littoral-Côte-d’Opale va se mettre en grève mardi.»

Ce sera également le cas toute la semaine à Lille-I et Lille-III, où la mobilisation semble s’intensifier. Lors d’assemblées générales dans les deux campus, la grève a été reconduite au moins jusqu’à vendredi avec, en point d’orgue, une manifestation régionale programmée demain après-midi à Lille. «Nous poursuivons la grève administrative concernant les notes», assure Michel Maillard, représentant du syndicat Snesup à Lille-III.

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy